Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 janvier 2017

Marie-Hélène Paquin - redactionrouyn@lexismedia.ca

La Laurentide de retour sur les tablettes abitibiennes après 17 ans

©Agnieszka Stalkoper - Molson Coors

Les amateurs de bière se réjouissent de l’annonce du retour de la regrettée bière Laurentide, retirée des tablettes de l’Abitibi-Témiscamingue depuis 2000. Grâce à une pétition lancée par un grand amateur de produits brassicoles montréalais, 124 000 caisses de Laurentide se retrouveront sur le marché, dont un peu plus de 5000 sur les tablettes de l’Abitibi-Témiscamingue.

Éric Côté, qui a fondé le groupe «Juste de la bière!» sur Facebook, avait lancé une pétition pour demander à Molson Coors de produire la Laurentide à nouveau. La Laurentide était devenue très rare, mais certains restaurants et bars québécois la servaient toujours. Les consommateurs étaient nombreux à souhaiter son retour en dépanneurs.

«C’était l’une des demandes les plus fréquentes sur ma page Facebook. Lorsqu’une femme m’a dit qu’elle ne ferait pas garder sa fille pour aller boire une Laurentide au bar, j’ai décidé d’agir», a raconté Éric Côté à notre collègue Audrey Gauthier, du <@Ri>Flambeau<@$p> de Mercier-Anjou.

Grâce à 1000 signatures récoltées très rapidement, il a réussi à convaincre les dirigeants de la brasserie. Molson Coors a même laissé savoir que si la demande était là, elle produirait peut-être davantage de caisses de cette bière très appréciée des Québécois.

Publicité

Défiler pour continuer

En Abitibi

Parmi les grands marchés de la bière Laurentide, on retrouve l’Est de Montréal, le Saguenay, le Centre du Québec et l’Abitibi. Par contre, la Laurentide avait complètement disparu de l’Abitibi-Témiscamingue depuis 2000, lors d’un projet pilote. La voilà maintenant de retour à partir du lundi 16 janvier, alors que le Marché Gendron de Rouyn-Noranda recevra les premières caisses.

Au fil des jours qui suivront, tous les commerces qui vendent les produits Molson en région pourront en avoir sur leurs tablettes s’ils en font la demande. Ceux qui faisaient des arrêts dans les rares commerces qui la vendaient toujours au Québec pour faire des réserves seront heureux d’apprendre qu’ils pourront bientôt s’en procurer à leur dépanneur du coin, mais attention, ce ne sera qu’en quantité limitée.

De la Canadian déguisée?

Une vieille légende urbaine voulait que la Laurentide ne soit en fait que de la Molson Canadian sur laquelle on aurait appliqué une étiquette qui allait chercher davantage la fibre nationaliste des Québécois. Après que Molson ait démenti cette rumeur plusieurs fois, Éric Côté, l’homme derrière la pétition, a affirmé qu’il s’agissait bien de bières différentes.

«Lors de ma visite à la brasserie, Molson Coors a voulu faire le point sur cette grosse légende urbaine comme quoi Laurentide et Canadian seraient la même bière. C'est complètement faux! Nous les avons même goûté une à la suite de l'autre et leurs goûts sont totalement différents. Laurentide est une Ale et Canadian une Lager. Même au niveau du copyright, ça ne serait pas accepté de donner deux noms à un produit identique», a-t-il indiqué sur son groupe Facebook «Juste de la bière!».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média