Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Achat local

Retour

17 janvier 2017

La Fête d’hiver, une des 150 activités à faire pour le 150e du Canada

©TC Media - Marie-Hélène Paquin

La Fête d’hiver de Rouyn-Noranda est devenue un tel incontournable dans la promotion de l’activité physique et des saines habitudes de vie que l’organisme Participaction l’a ciblée comme l’une des 150 activités à faire en 2017, qui correspond au 150e anniversaire de la confédération canadienne.

La Fête d’hiver ne s’attendait pas à une reconnaissance pareille. «On est très surpris, a avoué Christine Morasse, directrice générale de la Corporation des fêtes pour tout le monde. Au premier coup de téléphone, on a cru à une farce. On n’a pas appliqué là-dessus, on ne savait même pas qu’ils recherchaient les 150 événements les plus reconnus pour faire de l’activité physique au Canada. D’avoir cette reconnaissance-là, pour nous, c’est un aboutissement, parce que la Fête d’hiver a pris un tournant depuis quelques années. On mise vraiment sur l’activité physique en famille, à l’extérieur.»

La Course IAMGOLD a entre autres impressionné l’équipe de Participaction, qui sera d’ailleurs sur place lors de l’événement pour faire la promotion de l’activité physique et des saines habitudes de vie. Cette reconnaissance est un beau clin d’œil au passé, puisqu’en 1988, Rouyn-Noranda devenait la première ville en Amérique du Nord à faire partie du mouvement Villes et villages en santé. «La première activité qui avait été créée à ce moment, c’était la Fête d’hiver», a rappelé le maire de Rouyn-Noranda, Mario Provencher.

Édition rétro

Pour célébrer son 30e anniversaire en grand, la Fête d’hiver replongera dans les années qui l’ont vu naître, les années 80. Ce virage rétro se traduit entre autres dans la facture visuelle de l’événement. «La Fête d’hiver est née en 1988, année qui était marquée par les couleurs fluo», a souligné Mme Morasse. Le graphisme de l’affiche, réalisée par l’équipe de LeBleu, reflète cette époque, notamment par les couleurs et les lunettes arborées par Frilou.

L’événement comportera lui aussi des traditions des années 80. «On a la soirée dansante qui revient, une soirée disco avec la musique des années 80, a fait savoir la directrice générale. On a le brunch cabane à sucre qui revient aussi, qui était hyper populaire à l’époque. On pense que cette année, on va attirer le public qui venait il y a 30 ans.»

Les nouveautés

Plusieurs nouvelles activités seront proposées aux familles et aux visiteurs de la Fête d’hiver. Parmi elles, on retrouve une tyrolienne de 300 pieds de long. «Ça faisait des années que les gens nous demandaient ça et on a finalement trouvé un partenaire prêt à embarquer avec nous en IAMGOLD», a fait savoir Mme Morasse.

Cette année, la structure de neige présentée par la Fonderie Horne est nommée Éclipse polaire. Les sculpteurs Sébastien Ouellette et Jacques Baril réaliseront les rayons du soleil qui se cachera derrière la lune, qui elle sera représentée par un grand igloo, qui servira de seconde structure pour accueillir des visiteurs. «Ça sera un deuxième lieu pour se réchauffer, mais beaucoup plus intime», a spécifié Mme Morasse.

Tournoi de pêche sur glace avec Marine Lamy, l’activité FREEZE-B et bien d’autres font partie des nouveautés. Quant aux classiques comme la glissade, le tournoi de hockey bottine, la course IAMGOLD, les promenades en traineau à chiens, le labyrinthe de neige et plusieurs autres, ils seront de retour encore une fois cette année.

C’est donc un rendez-vous du 17 au 19 février 2017 à la presqu’île du lac Osisko de Rouyn-Noranda. Pour connaître l’horaire exact des activités, rendez-vous sur le site web de la Corporation des fêtes pour tout le monde.

©gracieuseté

L'affiche réalisée par la graphiste Stéphanie Cloutier de chez LeBleu, communication humaine.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média