Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

26 janvier 2017

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Fromagerie au village double sa superficie

Après avoir sextuplé son chiffre d’affaires

©TC Media - Lucie Charest

D’ici la fin du printemps, Fromage au village devrait emménager dans ses nouveaux locaux dans l’ancien BMR, situé à l’entrée du village de Lorrainville, à quelque pas de son emplacement actuel. Le projet de 1,4 M$ comprend l’agrandissement des infrastructures et la modernisation des équipements.

«C’est la troisième fois que nous sommes forcés d’agrandir nos locaux, s’est réjouie Hélène Lessard, copropriétaire de l’entreprise fondée voilà 20 ans dans l’arrière-cour de la ferme où a grandi son conjoint et copropriétaire de la fromagerie, Christian Barrette. Quand nous avons démarré la fromagerie avec le Cru du clocher, nous étions jeunes et peut-être un peu naïfs. Nous ne nous doutions pas que tout ce dont nous avons besoin pour les emballages et la gestion des différents produits finirait par prendre autant d’espace.»

Notre croissance s’est effectuée de façon graduelle, année, après année depuis 20 ans. Nous avons ajouté régulièrement de nouveaux produits. Nous avons agrandi le territoire de distribution du fromage en grains. -Hélène Lessard

Fromage au village n’a pas vraiment connu de croissance fulgurante, passant d’un chiffre d’affaires de 200 000 $ à son démarrage en 1996 à 1,2 M$ à ce jour. Par contre, cette progression en pente douce pourrait facilement être attribuée à la constance et au sens de l’innovation des copropriétaires.

«Notre croissance s’est effectuée de façon graduelle, année, après année depuis 20 ans, a rappelé Hélène Lessard. Nous avons ajouté régulièrement de nouveaux produits. Nous avons agrandi le territoire de distribution du fromage en grains. Ce territoire ne peut pas être beaucoup plus grand que l’Abitibi-Témiscamingue et le Nord-Est ontarien, car les gens aiment consommer le fromage en grains frais du jour. Pour ce produit, nous ajustons la production à la demande selon les moments de l’année.»

Des boutiques de spécialités aux grandes épiceries

Lors de son lancement en septembre 1997, le Cru du clocher était distribué régionalement et dans des boutiques de spécialités des grands centres. Aujourd’hui, il fait bonne figure sur les étals des grandes épiceries à l’échelle de la province. Le Fleur d’ail et le Cru 2 ans a suivi le même parcours. Les petits derniers, le Angelus et le Cendré de Notre-Dame, sont également distribués à l’échelle du Québec, mais davantage dans les boutiques de spécialités.

En faisant l’acquisition du bâtiment de l’ancien BMR, laissé vacant depuis la fermeture du commerce, les copropriétaires de Fromage au village ont d’une certaine façon voulu contribuer à la vitalité de leur milieu. «Cela fait partie de nos priorités de demeurer ici à Lorrainville, a-t-elle conclu. Nos employés consomment ici dans le village, l’été, les touristes viennent nous visiter, ils vont dans les autres commerces une fois sur place.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média