Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

27 octobre 2017

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

En forêt, la diversité serait préférable à la monoculture

©Mélissa Roy / UQAT

Alors que plusieurs compagnies forestières misent souvent sur une seule essence répartie sur une grande superficie, un chercheur de l’UQAT fait valoir, au contraire, qu’une plus grande diversité d’espèces sur un même territoire pourrait stabiliser les revenus tirés de l’exploitation forestière.

Nouveau docteur en Sciences de l’environnement, Raphaël Aussenac a soutenu avec succès une thèse dans laquelle il a démontré que la diversité des peuplements forestiers avait un effet stabilisant sur la croissance des espèces. «C’est notamment le cas parce que la réponse aux fluctuations climatiques et aux attaques d’insectes est différente d’une espèce à l’autre», a-t-il indiqué.

Ainsi, alors qu’une essence d’arbre peut être très vulnérable, par exemple, aux assauts de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, le fait qu’elle partage le territoire avec des espèces boudées par l’insecte en limitera la propagation. D’autres espèces vont drainer l’eau des sols, créant un milieu propice aux essences qui préfèrent des sols plus secs. «Les interactions favorables entre les arbres appartenant à différentes espèces peuvent réduire l’impact des changements climatiques», a fait valoir M. Aussenac.

Réalisés sous la direction d’Igor Drobyshev, professeur à l’Institut de recherche sur les forêts de l’UQAT, les travaux de Raphaël Aussenac ont aussi permis de mieux comprendre les mécanismes qui gouvernent l’effet stabilisant de la diversité des peuplements forestiers. Le nouveau docteur en Sciences de l’environnement a cependant prévenu que cet effet ne pouvait pas encore être généralisé à tous les types de forêts.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média