Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

21 août 2017

Marie-Hélène Paquin - redactionrouyn@lexismedia.ca

La Sarre: la famille de la victime s'exprime sur les réseaux sociaux

©TC Media - Michael Otis

Le bureau du coroner a confirmé le décès de Jonathan Belley, 23 ans, de Dupuy, lors de l’opération policière qui a mal tourné le dimanche 20 août à La Sarre. Le Bureau des enquêtes indépendantes s’est penché sur le dossier.

Arrivés à La Sarre vers 7h lundi matin, les enquêteurs du BEI ont rencontré des témoins. «Ils ont fait le travail dévolu pour l'enquête, soit des rencontres de témoins, l'analyse avec les experts en identité judicaire et le reconstitutionniste, qui travaillent sous la supervision des enquêteurs du BEI», a indiqué Esther Tremblay, porte-parole du BEI.

«Ce sont des rencontres de policiers impliqués, de policiers témoins, de témoins civils s'il y en a, etc. Ils font la recherche pour avoir le maximum d'informations de manière à faire la lumière sur l'événement, ce qui va leur permettre, une fois qu'ils auront quitté les lieux, de rédiger leur rapport, qui sera remis au Directeur des poursuites criminelles et pénales», a ajouté Mme Tremblay. Le DPCP décidera ensuite s’il y a matière à porter des accusations. Les enquêteurs ont quitté la scène vers 14 h 30 lundi, mais poursuivaient leur enquête.

Sa famille réagit fortement

La mère de la victime, Nancy Veillette, a fortement réagi sur les réseaux sociaux avant de faire différentes sorties dans les médias. Elle blâme la police de lui avoir enlevé son fils et considère qu’il n’était pas dangereux.

D’un autre côté, sa sœur, Cassandra Belley, a également publié sur les réseaux sociaux, s'adressant directement à son frère. «Repose en paix malgré tout en espérant que la vie en haut soit meilleure et que tu deviennes meilleur... je t'aime veille sur nous. Ta petite sœur», peut-on entre autres y lire.

Elle affirme s’être éloignée de sa famille après une enfance difficile. La sœur de Jonathan va même jusqu’à parler de suicide par personne interposée, affirmant que son frère était malheureux et qu’il était conscient de ce qui se produirait s’il menaçait la police de la sorte.

Les faits

Rappelons que dimanche,  une poursuite policière s'est soldée par la mort du jeune homme de 23 ans. Selon ce que le BEI rapporte, vers 18h, deux patrouilleurs de la Sûreté du Québec auraient croisé un véhicule et décidé de procéder à son interception. Après avoir effectué un demi-tour, les policiers auraient constaté que le conducteur lançait des objets en direction du véhicule de police.

La poursuite a continué, alors que le conducteur de 23 ans refusait de s'immobiliser. Au cours de la poursuite, les véhicules seraient entrés en collision sans toutefois faire de blessé.

C'est alors que l'homme serait sorti de son véhicule armé d'un couteau et qu'il se serait dirigé vers les policiers. Ces derniers ont utilisé leurs armes de service. Cette altercation a entraîné le décès de l'homme.

©TC Media - Michael Otis

©TC Media - Michael Otis

©TC Media - Michael Otis

8 enquêteurs du BEI ont été envoyés à La Sarre tôt lundi matin. Comme le veut le Règlement sur le déroulement des enquêtes du Bureau des enquêtes indépendantes, le SPVM agit à titre de corps policier de soutien dans cette enquête. Le SPVM fournira un technicien en identité judiciaire et un reconstitutionniste qui travailleront sous la supervision des enquêteurs du BEI.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média