Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 mars 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Pionniers de la robotique étudiante en Abitibi-Témiscamingue

©Gracieuseté - Geneviève Tétreault

Même si elle n’a pas remporté le prix qu’elle y convoitait, l’équipe Cuivre & Or de l’école secondaire D’Iberville s’est quand même distinguée au Défi 14-18 ans du Festival de robotique de Montréal en repartant avec une 8e place sur 56 équipes et le Prix Inspiration.

Lisez aussi:
Des ados construisent un robot pollinisateur

Les 10 filles et 4 garçons membres de l’équipe se préparaient depuis le début de janvier pour cette compétition à laquelle ont pris part quelques pays, du 28 février au 3 mars. Le Prix Recrue aurait permis au Cuivre & Or de se qualifier pour la finale internationale du FIRST (For Inspiration And Recognition Of Science And Technology) Robotics Global Championship à Detroit. L’équipe de Rouyn-Noranda ne repart toutefois pas les mains vides.

L’expérience d’une vie

«Le Prix Inspiration témoigne de notre parcours prometteur. Et la 8e place remportée grâce à la performance de notre robot, malgré quelques problèmes techniques, nous a procuré la chance de jouer le rôle de capitaine d’alliance et de choisir deux autres équipes qui allaient s’affilier à la nôtre pour la ronde des finales», a commenté l’animatrice à la vie étudiante Geneviève Tétreault, qui avait accompagné les jeunes à Montréal.

«L’expérience que j’ai vécue au Festival de robotique va rester gravée dans ma mémoire toute ma vie, a commenté Shany Gaudet, membre du comité de programmation de l’équipe Cuivre & Or. L’ambiance était extraordinaire et les gens, vraiment accueillants. En plus, j’ai appris et fait plein de choses cette année que je n’aurais normalement jamais approchées. C’est vraiment l’expérience d’une vie.

Une première régionale

L’équipe de l’école D’Iberville est devenue la première de moins de 18 ans de l’Abitibi-Témiscamingue à rejoindre le mouvement FIRST. Sa performance à Montréal devrait aussi assurer la pérennité de la nouvelle concentration en gestion de projet axée sur la robotique.

Offert depuis l’automne 2017 aux jeunes de secondaire 3 à 5 de l’école D’Iberville qui maintiennent une moyenne générale supérieure à 80 %, ce programme repose sur le même principe qu’une concentration en sports. Sur un horaire de neuf jours, six périodes sont consacrées à la réalisation d’un robot. Cette tâche concrète sert de prétexte à plusieurs apprentissages, notamment en programmation, en design, en ingénierie, en marketing, en entrepreneuriat et en relations avec la communauté.

La Commission scolaire de Rouyn-Noranda a d’ailleurs convenu d’offrir une formation semblable aux élèves de secondaire 1 et 2 dès l’automne 2018. À raison de quatre périodes par neuf jours, le projet sera axé sur la recherche et l’innovation en vue de construire et programmer un robot.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média