Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

03 mai 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Bon départ pour le Boréal

Malgré deux défaites, la formation de soccer s’est bien défendue

©La Frontière – Archives/Jean-François Vachon

À sa première sortie de la saison, le Boréal U21 de Rouyn-Noranda a offert une bonne opposition, mais il a échappé ses deux rencontres.

«On n’a pas mal joué. Ce fut des matchs très corrects compte tenu des circonstances, mais on a tout de même perdu deux matchs qui étaient prenables», a lancé l’entraîneur de l’équipe, Jacques Hamelin.

J’aime l’esprit au sein de l’équipe. On a un bon groupe et le meilleur est à venir -Jacques Hamelin

«On n’aura jamais de matchs faciles cette saison. Il faut avoir une attitude de gagnants et ne pas aimer perdre», a-t-il ajouté.

Il faut dire que son équipe était privée de quelques éléments clés. «Il nous manquait quelques bons joueurs comme Léo Roy et Simon-Pierre Boily. On avait aussi des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué cet hiver. Malgré tout, on a eu de belles surprises. Jean-Thomas Crête-Bruneau a vraiment été très bon comme demi défensif. Il a démontré un beau potentiel cette fin de semaine», a signalé Jacques Hamelin.

Bon départ

Lors du premier match, face au Mistral de Sherbrooke, la formation rouynorandienne a amorcé la rencontre du mauvais pied. «On n’avait pas de cohésion. Notre équipe n’a pas encore vraiment pratiqué ensemble. Pendant que Sherbrooke parlait de ce qu’ils avaient pratiqué, nos joueurs se présentaient», a lancé Jacques Hamelin.

Le jeune Jayden Brazeau a eu droit à son premier départ. «Il a vraiment bien fait. Il voudrait peut-être revoir le but qu’il a accordé en première demie, mais il y avait le stress du premier départ. Il s’est bien repris en deuxième demie comme l’équipe. On a été dominant lors de cette moitié de match», a fait valoir l’entraîneur.

Autre défaite par un but

Dimanche, le Boréal a plié l’échine par la marque de 2 à 1 par Boucherville. Jérôme Ricard (1er) a inscrit le seul but de son équipe. «Pour ce match, il y avait une fine pluie et le match a été beaucoup plus rude que face à Sherbrooke. Trois de nos joueurs ont subi de petites blessures dans cette rencontre», a évoqué Jacques Hamelin.

Ce dernier a expliqué simplement la défaite de son équipe: «On a manqué d’opportunisme et de cohésion».

Un premier match en région

Au moment de mettre sous presse, le Boréal s’apprêtait à disputer son premier match en région à Val-d’Or face au FC Salaberry, une équipe dans laquelle joue Omar Moussa, un ancien de l’équipe de la région.

Jacques Hamelin avait identifié des points à travailler. «Il y a le collectif et la cohésion. On s’est fait marquer le premier but dans chacun de nos matchs. On doit être plus opportuniste», a-t-il mentionné.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média