Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 juin 2018

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Des étudiants de la Polyno veulent adopter un béluga

©Photo Depositphotos.com

Un groupe d’étudiants de la Polyno de La Sarre a eu l’idée d’amasser des fonds afin d’adopter symboliquement un béluga du Saint-Laurent en collaboration avec le Groupe de recherche et d’éducation sur les mammifères marins (GREMM).

«Le projet a originalement été proposé lors du concours Dans l’œil du phénix en octobre 2017, a expliqué Mikaël Plamondon, enseignant du cours Monde contemporain. Nos élèves n’avaient alors pas gagné, mais dû à des complications, le projet primé n’a pas pu se réaliser. Donc, c’est le projet en deuxième position qui a été mis de l’avant.»

Adopter un béluga

L’adoption d’un béluga est un geste symbolique. Les fonds recueillis sont remis à un consortium de laboratoires de recherche sur les mammifères marins, soit le GREMM, qui identifie les différents bélugas afin de constituer une fiche d’observation. L’identification des individus se fait par la photographie et l’analyse de la crête dorsale. Celle-ci est l’équivalent d’une empreinte digitale pour les bélugas puisqu’elle est unique à chaque individu.

DL1328

Plusieurs individus et groupes travaillent ensemble pour amasser des fonds afin de nommer l’individu. Celui qui a été choisi par les jeunes de la Polyno s’appelle présentement DL1328.

©Photo gracieuseté – baleinesendirect.org

DL1328 est identifiable grâce à la forme particulière de la cicatrice située dans la partie postérieure de sa crête dorsale.

«À l’heure actuelle, il ne manque que 2500 $ pour finir l’adoption de DL1328, a indiqué M. Plamondon. On espère devenir le plus grand donateur afin de pouvoir le nommer nous-même.»

À ce jour, le groupe a déjà accumulé un peu plus de 700 $ sur un objectif de 2000 $. Plusieurs activités ont été organisées comme par exemple l’emballage d’épicerie. La dernière activité de collecte de fonds aura lieu le 15 juin. Un dîner hot-dog sera organisé dans le stationnement de l’aréna Nicol-Auto.

Le futur nom du béluga n’a pas encore été choisi par les élèves. «C’est assez compliqué de trouver un nom quand on a plusieurs jeunes impliqués. Au début, ils voulaient quelque chose comme Bob, mais je leur ai suggéré de trouver un nom un peu plus symbolique», a mentionné Mikaël Plamondon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média