Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 octobre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

225 employeurs au colloque en droit du travail

Droit du travail

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Me Louis-Charles Bélanger (à droite) en compagnie de Me Louis Ste-Marie, venu de Québec pour dispenser un atelier sur les bonnes pratiques à l’embauche.

Le droit du travail était à l’honneur, le 4 octobre au Forestel de Val-d’Or, à l’occasion du Colloque Cain Lamarre Travail et Emploi 2018.

Quelque 225 employeurs de tous les domaines ont délégué des représentants à ce 4e colloque en droit du travail organisé dans la région par le cabinet Cain Lamarre. Une quinzaine d’avocats provenant de l’Abitibi et de l’extérieur dispensaient les quatre ateliers offerts, soit la gestion de crise, la gestion de la santé mentale en milieu de travail, les bonnes pratiques à l’embauche ainsi que les gestes des employés versus la responsabilité de l’employeur.

«Le tout se déroulait sous l’angle de la pénurie de main-d’œuvre cette année. Une conférence sur le droit de l’immigration et le recrutement de travailleurs étrangers a d’ailleurs été présentée», a indiqué Me Louis-Charles Bélanger, du bureau de Cain Lamarre à Rouyn-Noranda et président de l’ensemble des colloques Cain Lamarre en droit du travail à se tenir dans la province.

«Les participants, bien souvent des gens de ressources humaines, sont issus de tous les secteurs (commerce, services, industrie, gouvernemental, scolaire, municipal, organismes, etc.), a ajouté Me Bélanger. Comme nous voulons que ce soit proactif et pas seulement théorique, nos participants sont appelés à résoudre des cas pratiques dans les ateliers», a-t-il souligné.

Le colloque en Abitibi, présenté en alternance à Rouyn-Noranda et à Val-d’Or, est habituellement le cinquième d’une série de six à se dérouler dans la province à chaque année, après ceux de Montréal, Québec, Saguenay et Drummondville, et avant celui du Bas-du-Fleuve. «On connaît un bon succès cette année, nous avons rejoint plus de 1000 employeurs», a fait valoir Me Louis-Charles Bélanger.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média