Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

12 octobre 2018

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

Coup de cœur pour le projet Apprenti spécialisé de la CSLA

Soudeur soudure

©Photo L’Éclat / Le Citoyen - archives

Même s’il est très récent, le programme d’Apprenti spécialisé de la CSLA impressionne beaucoup de gens.

La Commission scolaire du Lac-Abitibi (CSLA) a reçu le prix coup de cœur lors du Gala d’excellence de l’Association des commissions scolaires d’Abitibi-Témiscamingue. Le conseil des commissaires a également adopté quelques résolutions.

«Parmis tous les projets qui ont été mis en place par la CSLA, c’est celui d’Apprenti spécialisé qui a été retenu, a expliqué la directrice générale de la CSLA, Isabelle Godbout. On a reçu le prix lors du gala qui a eu lieu à Ville-Marie. On s’est déplacé avec les enseignants ainsi qu’un de nos élèves et sa mère.»

Le gala a eu lieu le 14 septembre. Chaque année, le gala se déplace d’une commission scolaire à l’autre.

Redoublement

Récemment, un texte de Radio-Canada révélait que la CSLA se plaçait bonne dernière au niveau des redoublements. Le conseil des commissaires a adressé la question lors de la séance du mois de septembre.

«On a rappelé aux commissaires qu’on parle de la problématique depuis longtemps, a souligné Isabelle Godbout. On l’a d’ailleurs ciblé comme étant un enjeu primordial dans notre plan d’engagement pour les cinq prochaines années. On a déjà fait des actions concrètes pour travailler ça. On trouve dommage de voir qu’on se retrouve dans ce triste palmarès, mais en même temps on ne s’en cache pas, on adresse le problème et on met des actions en branle pour trouver des solutions.»

Cannabis

Avec la légalisation imminente du cannabis, la CSLA a jugé sage d’adopter une politique claire à ce sujet.

«On a fait des liens avec la loi qui va entrer en vigueur le 17 octobre prochain, a affirmé Isabelle Godbout. On a des éléments à préciser, car la loi est claire, même si le cannabis sera légal, ce n’est pas légal dans les enceintes d’une école.»

Donc peu importe l’âge de la personne, la possession et la consommation de cannabis dans les limites d’une institution de la CSLA seront interdites.

«On va appliquer une politique de zéro tolérance, a ajouté la directrice. On va faire beaucoup de prévention auprès de nos élèves, mais également à nos employés. Oui c’est légal, mais en milieu scolaire, ça reste illégal.»

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média