Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

26 Octobre 2018

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Lessard-Therrien croit qu’elle sera capable de défendre les intérêts du comté sous le gouvernement Caquiste

Emilise Lessard-Therrien

©L'Éclat/ Le Citoyen - Marie-Eve Bouchard - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Émilise Lessard-Therrien croit qu’elle pourra favoriser les investissements gouvernementaux en région malgré qu’elle soit dans l’opposition.

La députée de Rouyn-Noranda-Témiscamingue, Émilise Lessard-Therrien, sera responsable des dossiers du développement et de la vitalité des territoires (agriculture, pêcheries et alimentation, forêts, faune et parcs, ressources naturelles, tourisme, affaires municipales, développement régional) pour Québec solidaire à l’Assemblée nationale.

Ce sont des dossiers qui sont intimement reliés à la région. En ce sens, la députée veut favoriser le développement de la deuxième et troisième transformation, notamment par la mise en place d’un abattoir régional pour permettre aux producteurs locaux de distribuer leurs produits en région.

Elle croit qu’elle sera efficace pour faire avancer les dossiers régionaux. Rappelons que la voie de contournement, l’agrandissement de l’aérogare de Rouyn-Noranda et le parc Opémican ont été réalisés pendant le mandat du ministre libéral Luc Blanchette.

Défendre les intérêts de la région ou du gouvernement?

« Je suis la députée de tout le monde dans le comté, au même titre que le gouvernement de François Legault doit représenter l’ensemble des citoyens du Québec », a déclaré Mme Lessard-Therrien, qui ne croit pas que le gouvernement caquiste évitera d’investir dans le comté pour des raisons politiques. Elle a dit souhaiter développer de bonnes relations avec les élus de tous horizons.

« Le gouvernement doit s’assurer que l’ensemble des régions soient vivantes et qu’elles puissent se développer », a-t-elle ajouté. Elle a soutenu qu’en étant dans l’opposition, elle sera en mesure de défendre les positions de la région, contrairement à « M. Blanchette dont on a eu l’impression qu’il défendait plus les positions du gouvernement dans la région. »

Ressources naturelles, industries et petites exploitations

La députée a répété qu’elle n’était pas opposée d’emblée au développement minier. Elle a hâte de rencontrer les gens de l’industrie pour en apprendre plus sur cet univers. Elle est fortement en faveur d’un BAPE pour le projet de Sayona minnig à La Motte. Elle souhaite que les dossiers de la piscine de Ville-Marie et du centre multisport de Rouyn-Noranda se réalisent dans une perspective de santé et de qualité de vie des citoyens en plus de rendre la région plus attractive pour ceux qui veulent y travailler et s’y établir.

Elle croit qu’une diversification des moyens d’exploitation et de production agricole et dans le domaine forestier serait une avenue intéressante en cette ère de bouleversements climatiques et de changements de paradigmes économiques. Elle souhaite que les petits joueurs aient plus de place.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média