Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Chroniques

Retour

29 octobre 2018

La plus grande indécise du monde entier

Kathy Tremblay

Kathy Tremblay

©Photo Gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Kathy est avocate, impliquée dans les communautés culturelles, sociales et juridiques de l’Abitibi-Témiscamingue. De surcroît, elle aime lire un bon livre au soleil, cuisiner pour sa famille et ses amis, achète un peu compulsivement et procrastine la majorité du temps.

Une grande surprise dans ma vie ces derniers temps fut de me faire offrir d’être chroniqueuse pour l’Éclat…moi? Qu’est-ce qu’on pouvait bien voir en moi qui intéresserait les lecteurs de l’Éclat? Était-ce parce que je suis une folle aux chats finie, une food junkie, une ex-blogueuse-qui-n’a-jamais-vraiment-été-une-blogueuse-sérieuse ou peut-être parce que j’ai toujours eu une obsession un peu morbide pour les soirées policières à la télé, mais peu importe la raison, j’ai accepté sans hésiter, sans même y penser.

 

Mieux ne valait pas y penser trop sérieusement, justement parce qu’après avoir accepté, je devais me demander de quoi moi, j’avais le goût de parler. Quel angle prendre, quel sujet aborder… La vérité, c’est que je suis la plus grande indécise du monde entier. J’aime tout et rien en même temps. Je déteste choisir! Mon eczéma pourrait le prouver.

Deux semaines à regarder une page blanche et à me dire mais pourquoi avoir accepté? Est-ce que c’est parce que tu as du temps à tuer, toi, la fille occupée?

Les gens qui ne me connaissent qu’en surface savent de moi que je suis une avocate. De facto, vous penserez donc que j’aime la chicane (pas le groupe j’espère) et que je me nourris du malheur des gens (bruit de rire maléfique souvent entendu à l’Halloween).

En fait, ce qui m’allume, m’attire, c’est d’avoir l’impression d’aider les gens, de faire une différence. Un sourire, une pensée, rien de bien compliqué. C’est pourquoi j’ai décidé d’accepter au final de vous rédiger, de temps à autres, une toute petite chronique, bien simple, peut-être amusante, pas nécessairement pertinente, pour sortir de ma très très grande zone de confort et pour vous faire découvrir plein de choses banales de la vie.

Ceux qui me connaissent de plus près savent que mes passions sont plus que simples, presque dérisoires, à la limite de la platitude grotesque et se résument ainsi.

Évidemment, il y a les animaux. Ces toutes petites bêtes poilues qui ne demandent qu’à être aimées, mais surtout photographiées (4000 photos and counting dans mon téléphone). Ensuite, il y a le couch surfing ou si vous préférez, l’engloutissement sévère et extrême de téléséries et de films (mais surtout de téléséries). J’aime aussi beaucoup les fourneaux, les spatules, les cuillères en bois et les chaudrons THE ROCK (lire ici: aimer cuisiner). Bref, Ricardo est l’un de mes amis virtuels les plus précieux (même s’il ne le sait pas!). On pourrait aussi ajouter, en rafale, les soirées jeux de société, les milliers de vidéos sur Youtube, le vin, les arts de toutes sortes, les balados et une obsession très peu contrôlée pour la mode, le magasinage et le maquillage.

En ce moment, je ne peux vous dire clairement à quoi vous attendre pour mes chroniques, mais sachez seulement qu’elles seront moi. Un peu mélangées, un peu impliquées, un peu indécises, un peu gênées, un peu intenses (pléonasme?) et très peu contrôlées. Agrémentées d’un peu de sourire, de bonne humeur et de légèreté (ceci n’est pas une parole de chanson, tenez-vous le pour dit).

Commentaires

29 octobre 2018

Isabelle

J'adore "...et une obsession très peu contrôlée pour la mode..." et que je te comprends donc!

30 octobre 2018

Clémence Lalancette

Pour ta première chronique c’est réussi , j’aime ton authenticité , ton sens de l’écrIture. J’ai très hâte pour la suite.

30 octobre 2018

Laurier Bédard

Tu a été choisi parce que tu es: Un peu mélangées, un peu impliquées, un peu indécises, un peu gênées, un peu intenses (pléonasme?) et très peu contrôlées. (c'est toi qui l'a dit et écrit). Bravo et bon succès !

30 octobre 2018

clermont

oui bonne chance tu va réussir

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média