Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

30 octobre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Charles-Étienne Chrétien s’alignera avec Interpro

Charles-Étienne Chrétien Beauce

©gracieuseté - VeloImages

Charles-Étienne Chrétien, arborant le maillot rouge du meneur chez les U23 au Tour de Beauce.

CYCLISME. L’espoir de vélo Charles-Étienne Chrétien arborera les couleurs de l’équipe japonaise Interpro la saison prochaine, lui qui en sera à sa deuxième année chez les U23.

L’Amossois avait du mal à entrevoir son avenir avec l’équipe canadienne Silber Pro, qui a perdu son commanditaire principal plus tôt cette année. Il s’est donc tourné vers cette jeune équipe qui a obtenu son statut Continental de l’Union cycliste internationale (UCI) en 2017.

«J’ai approché Interpro aussitôt que j’ai su que l’équipe perdait son commanditaire. Ils ont un gros calendrier de courses avec un volet plus U23. Ils ont aussi un commanditaire nord-américain, alors on va faire des courses ici, dont les tours de Beauce et du Saguenay», explique celui qui reprend ces jours-ci l’entraînement après un mois de repos.

Des racines abitibiennes

Ce dernier a connu l’équipe lors du Tour de Beauce ce printemps. Il a alors rencontré ses dirigeants, dont le Valdorien d’origine Sébastien Pilotte, un cycliste qui fait carrière depuis plusieurs années comme mannequin au Japon. Ce dernier s’est dit impressionné par la tenue de Chrétien en Beauce, puis au Grand Prix de Montréal où il s’est échappé avec des pros du World Tour et aux Mondiaux où il a obtenu le meilleur résultat canadien chez les U23.

«Charles-Étienne est un cycliste de 19 ans qui possède de grandes aptitudes au niveau physique et une bonne force mentale, souligne Pilotte. C’est quelqu’un qui ne parle pas beaucoup et qui préfère s’exprimer avec son vélo. Bruno Langlois, qui l’entraîne, nous a dit beaucoup de bien à son sujet. Il nous a surpris par ses résultats en Beauce alors qu’il relevait de convalescence. Il grimpe bien, il roule bien et il a une bonne vision. C’est un guerrier qui n’a pas peur d’aller au front. Ça me fait d’autant plus plaisir de recruter un gars de chez nous, du patelin où j’ai grandi.»

Un gros calendrier

L’imposant calendrier de courses (environ 80 jours en 2018) que peut offrir l’équipe, dont plusieurs de haut niveau, a particulièrement séduit l’athlète amossois, qui n’a couru que 15 jours au total en 2018. Avec Interpro, des courses peuvent s’offrir à lui sur cinq continents. L'équipe, qui aligne des cyclistes du Japon, de l'Europe et du continent américain, aura notamment un pied à terre à Toulouse, en France.

«Silber avait un calendrier limité à l’Amérique du Nord, avec une trentaine de courses. Si je pouvais faire 30 ou 40 courses en 2019, je serais vraiment content. Il y a aussi le fait qu’Interpro fonctionne avec des blocs de courses, ce qui m’évite de devoir aller m’établir en Europe. C’est sûr que je me lance dans quelque chose de nouveau. Je n’ai jamais vraiment couru en Europe et je ne connais personne dans l’équipe, alors je ne me fixe pas vraiment d’objectifs pour le moment», confie le champion canadien junior de 2017.

Un tremplin vers les pros

Sébastien Pilotte croit que son équipe pourra lui monter un beau programme de courses afin qu’il puisse se faire remarquer par les équipes Pro Continentales et du World Tour. Et comme l’équipe compte plusieurs jeunes, ce programme tiendra compte du fait qu’il est aux études.

«On veut développer de jeunes talents en leur offrant une qualité de peloton plus sécuritaire, qui va aussi leur permettre de comprendre comment travaillent les équipes. On veut servir de pont entre les niveaux amateurs et le professionnel. On va monter un beau programme à Charles-Étienne pour qu’il puisse bien se positionner pour les pros», fait valoir celui qui revient faire des courses au Québec chaque année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média