Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

30 Octobre 2018

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

La Ville priorise encore la construction d’un centre multisport

Hôtel de ville Rouyn-Noranda

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Thierry de Noncourt

La construction d’un centre multisport demeure un projet phare pour l’administration Dallaire.

L’administration municipale de Rouyn-Noranda a inscrit un montant de 40 431 160 $ en 2020 dans son Programme des immobilisations triennal (2019-20-21) en prévision de la construction d’un centre multisport.

Toutefois, on est encore loin de la coupe aux lèvres, puisque les gouvernements provincial et fédéral doivent accepter de financer le projet pour qu’il puisse se réaliser. Quand même sur un total108 824 430 $, le projet accapare la part du lion de ce PDI.

« Ce projet mobilisateur nous permettra d’offrir des infrastructures de haute qualité qui répondront aux normes actuelles et futures de notre communauté », a déclaré la mairesse, Diane Dallaire.

Des millions $ pour les égouts, les aqueducs et le traitement de l’eau potable

Du côté des dépenses en infrastructures, on prévoit un total de 57 512 600 $ sur trois ans. En 2019, 6 824 000 $ sont prévus dans les chemins, rues, routes et trottoirs. Les investissements diminuent par la suite à 4 532 810 $ en 2020 et à 2 556 810 $ en 2021. Étant donné le changement de gouvernement, la taxe d’accise sur l’essence (TECQ), qui représentait plusieurs millions au PDI précédent, pourrait permettre de débloquer des sommes supplémentaires.

La Ville prévoit prolonger la rue Perreault pour rejoindre la voie de contournement et y développer une dizaine de terrains résidentiels. La rue Jacques-Bibeau sera aussi prolongée de manière à rejoindre le boulevard Industriel. De nouveaux terrains industriels seront développés dans le secteur.

Un investissement majeur de 6 690 550 $ est prévu en 2020 pour la construction d’un réservoir d’eau potable.

Pour les conduites d’égouts, on prévoit des dépenses 2 956 000 $ en 2019, 4 001 750 $ en 2020 et 2 242 000 $ en 2021. Les conduites d’eau potables bénéficieront de 2 306 600 $ d’investissement 2019, de 2 589 750 $, l’année suivante et de 2 301 000 $ en 2021. À l’occasion de ce type de travaux, les rues concernées sont refaite à neuf.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média