Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

31 Octobre 2018

Marie-Eve Bouchard - mebouchard@lexismedia.ca

Des bénévoles à bout de souffle

Auxiliaires Rouyn-Noranda

©L'Éclat/Le Citoyen - Marie-Eve Bouchard - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Auxiliaires Bénévoles du Centre de santé de Rouyn-Noranda opèrent la boutique de cadeaux et de produits du centre hospitalier de Rouyn-Noranda ont un criant besoin de bénévoles.

Depuis 67 ans, les Auxiliaires Bénévoles du Centre de santé de Rouyn-Noranda opèrent la boutique de cadeaux et de produits du centre hospitalier de Rouyn-Noranda. Mais, comme bien des organismes, le recrutement de bénévoles est de plus en plus difficile, ce qui pèse lourd sur les bénévoles déjà en place.

Dans la petite boutique située à l’entrée du Centre, on y retrouve autant des toutous, bibelots, bijoux et autres cadeaux que des grignotines et autres produits pour dépanner lors d’un séjour ou une visite à l’hôpital. «La boutique a toujours été tenue par des bénévoles. En fait, c’est comme ça dans tous les hôpitaux du Québec», explique la présidente des Auxiliaires Bénévoles du Centre de santé de Rouyn-Noranda, Patricia Létourneau.

Au total, une vingtaine de bénévoles assurent le service à la boutique de même que les autres activités des Auxiliaires Bénévoles, tels que des soirées de bingo à l’établissement Pie XII et au Pavillon Larouche. «Pour les animations, ça va. Mais c’est pour la boutique que nous avons de la difficulté à recruter. Ça devient vraiment difficile de jongler avec tous les horaires et le fait qu’ils nous manquent des gens», explique la présidente qui idéalement voudrait trouver un bénévole prêt à donner 4 heures par semaine et aimant le service à la clientèle.

Un service important

Si bien qu’il devient de moins en moins évident d’assurer l’ouverture de la boutique selon l’horaire, soit de 9h à 16h en semaine et de 8h à 18h le samedi. «Le service est important. La boutique est très achalandée, que ce soit par les visiteurs à l’hôpital, les gens qui y sont hospitalisés et même des gens qui viennent de l’extérieur pour offrir un cadeau original», affirme celle qui s’occupe personnellement des achats.

Les profits de la boutique sont remis sous forme d’achat d’équipements pour le centre hospitalier.

«C’est tellement enrichissant en plus, souligne Mme Létourneau qui se fait surnommer la petite madame de l’hôpital. Tu jases avec les gens, tu les conseilles, tu les écoutes. On fait vraiment de belles rencontres en plus de se sentir valorisée.»

L’organisation qui a déjà compté jusqu’à 35 membres essaie de respecter les réalités de chacun, mais y parvient difficilement. «On n’a plus personne pour remplacer et, avec l’été qu’on a connu, les bénévoles ont voulu en profiter, ce qui est bien normal. Mais ça faisait que certains devaient faire plus d’heures. J’ai dû travailler 8 jours en ligne, toute la journée. Ça me fait plaisir, mais il ne faut pas s’épuiser, ça reste du bénévolat.»

Les personnes intéressées peuvent communiquer avec Patricia Létourneau, 819 277-3367 ou patsyletourneau@tlb.sympatico.ca

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média