Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 novembre 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Une fin de semaine qui fait du bien aux Forestiers

Forestiers Amos - 2018-2019

©Les Forestiers d'Amos - Dany Germain

Les Forestiers ont stoppé une séquence de huit revers en battant le Rousseau-Royal de Laval-Montréal samedi.

MIDGET AAA - Les Forestiers d’Amos ont divisé les honneurs de la dernière fin de semaine en s’inclinant 4-0 vendredi contre les Lions du Lac-St-Louis, avant de freiner une séquence de huit revers samedi contre le Rousseau-Royal de Laval-Montréal au compte de 4-3.

Même si les hommes de Guillaume Bisaillon se sont inclinés à Dollard-des-Ormeaux, ce dernier croit que ses joueurs ont joué leur meilleur match de la fin de semaine.

«Les gars ont vraiment respecté le système de jeu et remportaient la plupart des batailles à un contre un. On n’a pas été opportuniste et leur premier trio nous a fait mal. [Matt] Choupani en a profité pour marquer deux autres buts contre nous, même si on ne l’avait presque pas vu du match», a affirmé Bisaillon.

Le scénario a été différent à Montréal-Nord puisque les Forestiers ont terminé la première période avec une avance de 3 à 1 après les 20 premières minutes de jeu grâce aux buts de Marcus Gilpin, Sheldon Savard et Xavier Corbin.

Malgré un but du Rousseau-Royal en deuxième, les Abitibiens ont tenu le coup alors que Matthias Weistche a fait scintiller la lumière rouge en troisième période.

«C’est une victoire qui fait vraiment du bien et je suis content pour les joueurs. Ç’a été notre meilleure fin de semaine depuis notre visite à Charles-Lemoyne et à St-Eustache il y a un mois», a mentionné l’entraîneur-chef.

Le défi de la discipline

Avec seulement quatre punitions accumulées lors des deux rencontres, Guillaume Bisaillon s’est réjoui de la discipline de sa troupe.

«Il y a deux semaines, quand j’ai regardé le classement, notre équipe se classait au quatrième ou cinquième rang des équipes les moins punies de la ligue. C’est quelque chose qu’on voulait corriger. Des fois, quand on affrontait des équipes plus rapides que nous, on avait tendance à être pris en défaut pour des punitions à un contre un», a déclaré le pilote des Amossois.

Toutefois, celui-ci considère que le prochain programme-double contre l’Intrépide de Gatineau, samedi et dimanche, sera un bon défi au niveau des pénalités. Les Forestiers accueilleront l’équipe de l’Outaouais à l’occasion de la semaine des rivalités dans le circuit Lévesque.

«Gatineau est une équipe intimidante qui aime prendre des punitions en début de match pour influencer les officiels. C’est sûr que c’est frustrant quand tu manges un coup, mais on va devoir focaliser et ne pas embarquer dans leur jeu», a analysé Guillaume Bisaillon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média