Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

19 novembre 2018

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

Jean-Charles Coutu présente ses excuses à la Ville

©Photo L’Éclat / Le Citoyen – Thierry de Noncourt

Jean-Charles Coutu a dévoué sa vie pour le bien-être ses concitoyens.

Jean-Charles Coutu, président de l’Agora des Arts, avait critiqué l’absence de représentants de la Ville de Rouyn-Noranda lors du dévoilement du projet de rénovation du théâtre, le 6 novembre.

Il avait aussi souligné que la Ville ne s’était pas impliquée financièrement dans le projet. Toutefois, dès le début du projet, comme l’a rappelé M. Coutu, la Ville ne devait pas être sollicitée. «Nous sommes d’ailleurs fiers d’avoir réussi à réunir la somme de plus de 8 M $ pour financer le projet sans solliciter la Ville de Rouyn-Noranda», a souligné le président. Il a ajouté qu’il appréciait la contribution de 50 000 $ offerte par l’administration municipale pour aider aux opérations de l’Agora des Arts. 

Excuses 

M. Coutu a envoyé une lettre d’excuses au conseil municipal et à la mairesse, Diane Dallaire, puisqu’aucune invitation ne leur avait été envoyée pour participer à l’événement. Toutefois, différents directeurs de la Ville avaient reçu des invitations.  

«Permettez-moi tout d’abord d’offrir mes excuses pour les propos que j’ai tenus lors de la conférence de presse. À cette occasion, j’ai déploré l’absence de délégués de la Ville de Rouyn-Noranda. J’étais à ce moment-là convaincu que toutes les invitations d’usage avaient été faites et, surtout, celles devant être adressées à Madame la mairesse. Or, tel n’était pas le cas. Comme disait mon professeur de latin: <@Ri>Errare humanum est<@$p> [l’erreur est humaine]. D’autre part, les personnes suivantes avaient reçu cette invitation, soit Jean Mercier, Lise Paquette, Denise Lavallée et Jacques Matte. En réalité cette invitation aurait dû être acheminée à la mairesse et à chacun de vous», s’est excusé Jean-Charles Coutu dans sa lettre. 

Une vie de dévouement 

M. Coutu s’est grandement impliqué dans la diffusion de la culture à Rouyn-Noranda, notamment à travers son implication dans l’Agora des Arts et dans le Festival des Guitares du Monde de l’Abitibi-Témiscamingue, qu’il a cofondé avec Alain Vézina. Il a toujours été soucieux de participer à l’amélioration de la qualité de vie de ses concitoyens. Il a été maire de Rouyn à 33 ans et juge à la Cour du Québec à 38 ans. Il a reçu l’Ordre national du Québec en 2011. 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média