Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

26 novembre 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

William Dufour continue de s'épanouir

William Dufour Huskies

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

En 21 parties avec les Huskies, William Dufour a inscrit cinq buts et deux passes.

Marquer un but en prolongation avec un chandail d’Équipe Canada sur le dos, c’est un rêve de plusieurs jeunes hockeyeurs. William Dufour a réalisé cet exploit lors du Défi mondial des moins de 17 ans.

William Dufour se rappellera longtemps de ce match contre la Suède. «J’avais raté une chance de marquer quelques moments avant. C’était incroyable, le feeling de porter le chandail du Canada et de marquer en prolongation», a-t-il confié.

Dans l’ensemble, il était satisfait de son tournoi, mais il était un peu déçu d’avoir perdu le match de demi-finale. «Contre la Finlande, on gagnait 2 à 0 après la première période. Je ne sais pas ce qui s’est passé après parce qu’on s’est effondré en deuxième. On a mieux joué en troisième, mais le but qu’on a accordé en début de période nous a fait mal», a-t-il exposé.

Puis, lors du match de la médaille de bronze, il a encore encaissé une défaite. «En prolongation, on dominait. On aurait dû gagner le match, selon moi. On est déçu, mais on est content de notre performance», a-t-il indiqué.

Expérience

Le porte-couleur des Huskies a terminé le tournoi avec deux buts. «L’expérience m’a vraiment aidé. La mentalité était incroyable, et ça va m’aider avec les Huskies. J’ai bloqué beaucoup de tirs. Mon entraîneur, Louis Robitaille, m’a appris plusieurs choses. Ça s’est bien passé pour moi en général», a-t-il affirmé.

William Dufour a aussi été en mesure de se comparer aux différents joueurs de son âge. «Je trouve que j’avais ma place. Les Suédois Lucas Raymond et Alexander Holtz étaient vraiment très bons et ce n’est pas pour rien qu’ils sont classés parmi les meilleurs espoirs en vue de leur repêchage de la Ligue nationale de hockey», a-t-il relevé.

Huskies Rouyn-Noranda Foreurs Val-d'Or

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

William Dufour célèbre un but face aux Foreurs.

Continuer d’apprendre

Depuis le début de la saison, William Dufour campe un rôle sur le troisième trio des Huskies. «L’adaptation se passe très bien pour moi. J’ai un début de saison plus mollo, mais je commence à prendre de la confiance. L’an passé, dans le midget AAA, ç’a été la même chose. J’ai commencé comme cette saison et j’ai gagné mon temps d’utilisation», a-t-il rappelé.

William Dufour sait qu’il doit travailler fort dans le gymnase. «L’exécution est meilleure et les gars sont plus gros. Aller dans le coin contre un gars de 20 ans, ce n’est pas la même chose que d’affronter un gars de 16 ans», a-t-il signalé.

«Je suis grand et gros, mais je n’ai pas la force physique d’un joueur de 20 ans. Avec l’expérience et les années, je vais m’en approcher» - William Dufour

De plus, le seul joueur de 16 ans des Huskies cette saison peut compter sur l’aide des vétérans. «Je suis à côté de Jacob Neveu dans la chambre et il me prend sous son aile», a-t-il confié.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média