Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

28 novembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Du jamais vu dans le Nord-du-Québec!

Coup sur coup, deux sociétés découvrent de très hautes teneurs en or à Quévillon

Osisko_Windfall_galerie

©Redevances aurifères Osisko

Minière Osisko effectue présentement un échantillonnage en vrac dans la zone 27 du projet Windfall. Les résultats devraient être connus sous peu. Un nouveau calcul de ressources devrait être publié au début de 2019.

Coup sur coup, deux sociétés minières ont découvert, dans le camp minier de Lebel-sur-Quévillon, des teneurs très élevées en or, dont une sur des longueurs pratiquement jamais observées à ce jour au Québec.

Il y a quelques jours, Minière Osisko a annoncé de nouveaux résultats de sa campagne de 800 000 mètres de forage amorcée en 2015 dans le secteur Windfall, à 110 km à l’est de Lebel-sur-Quévillon.

Comme c’est devenu l’habitude, plusieurs hautes teneurs en or ont été identifiées sur les carottes. Cependant, l’une d’elles s’est particulièrement distinguée en affichant un résultat de 83,9 grammes d’or par tonne de minerai sur 5,3 mètres, une longueur à peu près jamais observée pour une telle teneur en or. Le même sondage réalisé par Minière Osisko a aussi rapporté une teneur de 89,3 g/T Au sur 2,4 mètres, tandis que d’autres carottes ont donné des résultats allant de 13,5 à 56,3 g/T Au sur des longueurs variant de 2,6 à 4,7 mètres.

Pour donner une idée de l’ampleur de cette découverte, mentionnons que la mine souterraine LaRonde d’Agnico Eagle, qui a livré plus de cinq millions d’onces d’or depuis 1988, présente une teneur moyenne d’un peu plus de 5 g/T Au.

Encore loin d’avoir tout livré

La veille de l’annonce de Minière Osisko, Bonterra Resources a, elle aussi, publié d’excellents résultats, cette fois pour le projet Gladiator, voisin de Windfall. Les récents forages réalisés dans le secteur ainsi que la réinterprétation de données historiques ont permis à la société de prolonger la zone minéralisée à l’est et à l’ouest. Celle-ci s’étend désormais sur plus de 4,5 km de longueur.

Parmi les meilleurs forages réalisés au dépôt Gladiator et dans les zones satellites Coliseum et Titan figurent des résultats allant de 5,5 à 8,7 g/T Au sur des longueurs variant de 1,5 à 3,0 mètres. Un sondage réalisé dans la zone Duke, à 200 mètres au nord des limites du dépôt Gladiator, a aussi rapporté une teneur de 27,4 g/T Au sur 7,0 mètres, et ce, à moins de 100 mètres sous la surface.

«Ces récents résultats démontrent que, non seulement nous contrôlons plusieurs dépôts aurifères connus, mais que nous sommes sur une structure minéralisée qui est loin d’avoir encore été exploitée à son plein potentiel», a fait valoir le PDG de Bonterra, Nav Dhaliwal, par voie de communiqué.

Commentaires

29 novembre 2018

Alainmayer

J'aimerais savoir dans le village de ferme neuve dans les hautes Laurentides je sais qu'ils y as une compagnie minière qui cherche des minerais j'aimerais savoir quel est la compagnie et les minerais recherché il doit y avoir un site sur les questions que je recherche merci à vous

30 novembre 2018

Chris

Va voir sur Sigeom qui à les claims dans ce coin là et tu auras toutes les informations. http://sigeom.mines.gouv.qc.ca/signet/classes/I1102_indexAccueil?l=f A+

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média