Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rouyn-Noranda vu par ...

Retour

28 novembre 2018

Marie-Eve Bouchard - redactionrouyn@lexismedia.ca

Rouyn-Noranda vu par… Arnaud Bédard

Arnaud_Bedard

©Gracieuseté

Arnaud Bédard est l’un de ces jeunes dynamiques et impliqués que l’on voit partout.

Bien connu pour son dynamisme et son sourire contagieux, Arnaud Bédard trace tranquillement sa voie dans l’univers des médias. On peut notamment le voir sur les ondes de TVC9 dans les émissions Délire créatif ou Plein feux sur Osisko. Arnaud est de ceux qu’on peut appeler un jeune impliqué et amoureux de sa ville et de ses habitants.

Un souvenir qui vous rappelle votre enfance et qui est rattaché à Rouyn-Noranda?

À Noël, quand on allait voir la maison près du Théâtre du Cuivre qui était toute illuminée. Pour moi, ça lançait la période des Fêtes.

Quelque chose ou un moment que vous aimeriez revivre à Rouyn-Noranda?

Sûrement mon bal des finissants de l’école secondaire en 2017. C’était magique! C’est difficile à expliquer pourquoi, mais c’est peut-être le fait que l’aréna était décoré, que tout le monde s’était mis beau et que j’avais tellement hâte à ce moment-là.

Un personnage marquant de Rouyn-Noranda?

Geneviève Tétreault, sans hésitation! En plus d’être une excellente animatrice à la vie étudiante et d’être impliquée partout, Geneviève est, pour moi, une mentor, celle qui m’a donné le goût de m’impliquer à mon tour.

Un endroit favori à Rouyn-Noranda?

Le Twin Kiss. J’adore les twists à l’orange et à la vanille. Au mois de janvier, après les Fêtes, je commence toujours à avoir le goût d’en manger. Mais malheureusement, le Twin Kiss ouvre juste en mai.

Qu’est-ce qui fait la réputation de Rouyn-Noranda au niveau du tourisme?

La culture, sûrement, avec tous les festivals. Mais aussi le côté sportif avec les Huskies. On aime aller les voir, et partout au Québec, on les connaît. Bien sûr, ils ont gagné la Coupe du Président et c’est fou de voir comment la ville complète est derrière eux. On aime habiter à Rouyn-Noranda… Même si on est loin de Montréal, je crois qu’il y a tout ce qu’il faut pour répondre à nos demandes.

Votre resto favori à Rouyn-Noranda?

Horizon Thaï. Depuis toujours, je prends un Général Tao avec une assiette de bananes plantains.

L’artiste que vous appréciez le plus à Rouyn-Noranda?

Karine Hébert. Je l’ai connue d’abord comme animatrice de radio, puis comme enseignante à l’école D’Iberville et, finalement, comme artiste. Je la trouve tellement sympathique et j’adore tout ce qu’elle fait en tant qu’artiste.

Quel est le secret le mieux gardé à Rouyn-Noranda?

J’ai eu comme voisins deux artistes, Joan et Arnold Zageris. Même s’ils ont quitté Rouyn-Noranda depuis longtemps, pour moi, ils restent importants. Ils ont été mon troisième set de grands-parents. On ne les connaît pas assez et c’est un beau secret.

Quel est le principal défi que Rouyn-Noranda doit relever?

De continuer sur sa lancée. De continuer à offrir tout ce qu’elle a à offrir. Rouyn-Noranda peut devenir une capitale culturelle reconnue mondialement. Il faut qu’elle continue d’innover et de maintenir cette flamme qui la rend si géniale!

Quel avenir entrevoyez-vous pour Rouyn-Noranda?

Je crois que le mot le plus important pour Rouyn-Noranda, c’est innover. Elle va continuer de bouger et de se démarquer dans le monde. Mais pour ça, il faut qu’elle se laisse aller et qu’elle n’ait pas peur!

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média