Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

29 novembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Les maires discutent de services de proximité et d’incinérateur

Conseil de la MRC de Témiscamingue de novembre en bref

Claire Bolduc

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Claire Bolduc a rappelé l’importance d’avoir les moyens de se développer.

Après avoir alloué une heure aux citoyens désireux de s’exprimer sur les enjeux liés au maintien d’une piscine, lors de la séance du 28 novembre, les élus du Témiscamingue se sont penchés sur des problèmes récurrents touchant les services de proximité.

Tout d’abord, les maires ont rencontré à huis clos des dirigeants de la Caisse Desjardins afin de les sensibiliser aux conséquences de la fermeture de quatre comptoirs, dont deux aux extrémités du territoire. Non seulement n’ont-ils pas été satisfaits des échanges, mais ils ont adopté une résolution exigeant un moratoire sur la fermeture des comptoirs de Rémigny et de Latulipe.

«Nous ne pouvons pas envisager une transition vers les transactions virtuelles pour nos citoyens quand ils n’ont pas accès à une connexion internet ou une couverture cellulaire adéquate, a rappelé Alexandre Binette, maire de Moffet. Les distances où les citoyens n’auront pas accès à un comptoir seront trop grandes.»

Les maires de Laforce et de Fugèreville ont voté contre cette résolution et inscrit leur dissidence, affirmant ne plus croire en Desjardins et encore moins en sa sensibilité envers les problèmes des petites communautés.

«Nous ne pouvons pas envisager une transition vers les transactions bancaires virtuelles pour nos citoyens quand ils n’ont pas accès à une connexion internet ou une couverture cellulaire adéquate.» - Alexandre Binette

Fonds de maintien de services de proximité

Les maires ont donné un appui unanime à la MRC de Beauce-Sartigan, qui souhaite que Québec mette en place un fonds de maintien des services de proximité des municipalités dans les MRC rurales. Cet appui a toutefois été assorti d’une précision suggérant que la création de ce fonds devrait être réalisée avec de nouvelles sommes afin de ne pas amputer les enveloppes actuellement disponibles.

«Pour que nos milieux de vie continuent à se développer, il faut avoir les moyens de soutenir financièrement des initiatives municipales venant dynamiser notre territoire, son développement et, par le fait même, son attractivité», a évoqué la préfète, Claire Bolduc.

Conseil MRCT

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les services de proximité font partie des enjeux traités de façon récurrente par les élus.

Un projet d’incinérateur qui ne veut pas mourir

L’épopée du projet d’incinérateur pour les matières résiduelles dans la MRC de Témiscamingue se poursuit depuis au moins quatre termes d’administration municipale. Après autant de tentatives de partenariat public-privé, d’études, d’une mission exploratoire en Europe et de trois appels d’offres infructueux, les élus persistent et signent. Ils demandent au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation de les autoriser à procéder de gré à gré dans ce projet, ne devant pas excéder les 15 M $, sans faire d’appel d’offres.

«La mise en place d’un incinérateur permettrait au territoire de réduire les coûts de transport des déchets vers Rouyn-Noranda, une économie évaluée à plus d’un million de dollars annuellement», a rappelé la préfète.

Budget et voisins

Au terme de la séance publique, le budget de 8,9 M $ pour 2019, comparativement à celui de 8,5 M $ pour l’an dernier a été adopté. Il fera l’objet d’une présentation publique le 10 décembre.

Un appui unanime a également été donné à la communauté franco-ontarienne à la suite des coupures de services de langue française imposées par l’administration Ford.

Commentaires

29 novembre 2018

Doris Dubois

Bonsoir ma belle Claire, le fondateur M.Béland se rourtenrait....sûrement s'il es encore en vie....Il a toujours dit....que c'est une belle coopéative ........Mais j'espère vraiment que les gens s'y opposent.......c'est vraiment important....Il y a tellement de gens qui n'ont pas de voitures et oui, tu as bien raison, aucun communication avec internet, c'est affreux.............Je t'appuie à 110%..........Le fait que j'ai travaillée dans ce domaine plusieurs années.......et bien des personnes ont été obligées de lâcher prise et de démissionner....mais bon l'important c'est de garder ce service si important........Bonne chance

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média