Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Société

Retour

05 Novembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

Anne-Marie Caron, une jeune communicatrice inspirante

Anne-Marie Caron

©gracieuseté - Arianne Nantel

Anne-Marie Caron

HONNEURS. Présidente et cofondatrice de l’agence de communication marketing Canidé, Anne-Marie Caron figure parmi les jeunes femmes inspirantes du Québec.

C’est ce qu’a confirmé le comité Génération W qui lui a décerné le prix Jeune femme en communications lors de la 3e Soirée InspirationnELLE, le 25 octobre. Chaque année, cette soirée organisée au profit du Y des femmes de Montréal reconnaît huit jeunes femmes pour leur leadership, leur réussite professionnelle et leur engagement auprès de la communauté dans leur domaine respectif.

«J’avais soumis ma candidature pour mettre de l’avant Canidé. On a réalisé de belles et des grandes choses en seulement trois ans d’existence, ce qui nous rend bien fiers», a confié Anne-Marie Caron, la veille de l’événement.

Mordue des communications

Originaire d’Amos, où ses parents habitent d’ailleurs toujours, la lauréate a quitté l’Abitibi il y a plus de dix ans afin de poursuivre des études en journalisme au programme d’Art et technologies des médias, au Cégep de Jonquière.

«Au secondaire, j’étais impliquée dans le journal étudiant et je voulais devenir journaliste. Je me suis finalement orientée vers l’option publicité à Jonquière. Puis, j’ai complété un baccalauréat en communication à l’Université de Montréal», a raconté cette mordue des communications.

Aider les PME

Anne-Marie Caron a ensuite développé son flair au sein de grandes agences, dont Morin Relations publiques et Tact Intelligence-conseil. En 2015, elle a lancé sa propre agence en compagnie de son copain Charles Durivage et de Rachel Desbiens-Després. Canidé gère plusieurs mandats de relations publiques, de gestion des médias sociaux et d’ordre stratégique pour des comptes comme Alloprof, Loto-Québec et Sports Experts.

Anne-Marie Caron

©gracieuseté – Rose Napoléon/Laboabé

Anne-Marie Caron avec son prix et sa plaque, lors de la 3e Soirée InspirationnELLE.

«Je me sens vraiment choyée de me retrouver auprès des autres jeunes femmes qui seront honorées à cette soirée» - Anne-Marie Caron

«On sortait tous les trois de grandes agences, avec de gros comptes et de gros projets. Nous, on voulait aider les PME et les start-up, qui représentent environ 50 % de notre chiffre d’affaires aujourd’hui. On veut qu’ils puissent s’approprier les mêmes outils de communication, même s’ils ont souvent des ressources limitées, tant humaines que financières. On les accompagne», a-t-elle fait valoir.

Des idées innovantes

L’approche innovatrice de Canidé en a fait l’agence la plus primée aux derniers Prix d’excellence de la Société québécoise des professionnels en relations publiques, en novembre 2017. Elle a reçu deux prix pour une campagne de la Maison Jean Lapointe et un troisième pour Alloprof.

«L’un des projets pour lesquels nous avons été récompensés a été réalisé avec le passage de John Taylor, de Duran Duran, à la Maison Jean Lapointe (voir la vidéo ci-bas). Nous avons documenté son passage, puis avec nos techniques innovantes, le contenu est devenu viral en 24 heures. On a ensuite pu faire des relations de presse avec cette viralité», a expliqué Anne-Marie Caron.

Elle a d’ailleurs codéveloppé le populaire défi 28 jours sans alcool de la Fondation Jean Lapointe en 2013, alors qu’elle était chez Morin Relations Publiques. En 2017, son ancienne patronne lui a refilé le mandat de cette campagne de financement qui connaît un grand succès.

De l’ambition

Si Canidé comptera bientôt six employés, l’agence demeure un petit joueur dans le milieu des relations publiques. «Mais Rachel et moi sommes ambitieuses. On aimerait bien ça agrandir notre équipe et diversifier nos services», a affirmé Anne-Marie Caron.

L’agence valorise aussi beaucoup l’implication sociale et environnementale. Elle autorise chaque employé à faire 20 heures de bénévolat sur ses heures de travail. Canidé est et d’ailleurs en voie d’obtenir sa certification B-Corp.

Anne-Marie Caron s’est elle-même engagée auprès de l’Orchestre symphonique de Montréal et le comité des jeunes influents de Leucan. Elle s’implique aussi activement au sein de la Fondation Jean Lapointe.

Un artiste international s'arrête à la Maison Jean Lapointe

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média