Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

07 Novembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Jeux du Québec: le temps d’une nouvelle candidature de l’Abitibi?

Jeux du Québec

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Pierre-Olivier Poulin

L’Abitibi a reçu quatre Finales provinciales des Jeux du Québec au cours de son histoire, la dernière remontant à l’été 2005 à Amos.

À quand une nouvelle candidature de l’Abitibi-Témiscamingue pour recevoir une Finale provinciale des Jeux du Québec?

La dernière candidature de la région, celle de la MRC Vallée-de-l’Or pour les Jeux d’hiver 2019 (récupérés par Québec), est morte dans l’œuf il y a deux ans, faute d’intérêt du milieu à participer financièrement à l’aventure. Et la candidature régionale précédente, celle de Rouyn-Noranda pour les Jeux d’hiver 2015, avait été rejetée par Sport Québec dès l’étape de pré-sélection, faute de gymnases adéquats.

Daniel Asselin, directeur général de Loisir et Sport Abitibi-Témiscamingue (qui est aussi président de la Commission des Jeux du Québec et vice-président de Sport Québec), estime toutefois que le temps serait maintenant plus propice pour une nouvelle candidature de la région.

«Le gouvernement du Québec a annoncé, l’été dernier, du financement supplémentaire en infrastructures et en fonctionnement pour les villes hôtesses des Finales provinciales. Ça devient donc plus intéressant pour un milieu de soumettre sa candidature, que ce soit Rouyn-Noranda, Val-d’Or ou Amos par exemple, mentionne M. Asselin. L’aspect financier représentait le principal obstacle pour la MRC Vallée-de-l’Or, qui avait cependant du beau travail d’amorcé dans sa candidature (pour 2019)», signale-t-il.

Ouvert à partir de 2022

Le financement supplémentaire annoncé par Québec pour les villes hôtesses des Finales provinciales a notamment pour but d’inciter davantage de milieux à soumettre leur candidature, chose qui a fait défaut dans les dernières années, principalement pour une question de sous. Mais les choses semblent justement vouloir changer.

«Des représentants de huit villes ou milieux se sont présentés aux Jeux de Thetford Mines cet été pour récolter de l’information», indique Daniel Asselin.

Avis aux intéressés, la période de candidatures est ouverte pour les Jeux du Québec d’été 2022 et d’hiver 2023, ceux d’été 2020 étant octroyés à Laval et ceux d’hiver 2021 à Rivière-du-Loup (pour célébrer le 50e anniversaire de la 1re édition des Jeux, tenue dans cette ville du Bas-du-Fleuve en 1971).

«Capables de mobiliser du monde»

Rappelons que l’Abitibi a reçu quatre Finales provinciales des Jeux du Québec au fil du temps, soit à l’été 1973 à Rouyn-Noranda, à l’hiver 1978 à Amos, à l’été 1987 à Val-d’Or et à l’été 2005 à Amos.

Quant à savoir si la Finale régionale centralisée qui se tiendra à Amos en janvier prochain pourrait servir de «pratique» en vue d’une Finale provinciale, il y a un grand pas à franchir. «Tout ce qu’on peut dire, c’est que ça ne fait aucun doute que nous serions encore capables de mobiliser du monde», affirme Bernard Blais, directeur des loisirs à la Ville d’Amos.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média