Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

07 Novembre 2018

Martin Guindon - mguindon@lexismedia.ca

L’Italie sourit à nouveau à l’artiste Denise Filion

Récipiendaire d’un Prix international Jules César

Denise Filion

©Martin Guindon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Denise Filion pose avec son tableau «Les couleurs du vent», qui lui a valu le Prix international Jules César qu’elle tient dans ses mains.

ARTS VISUELS. Après le Michelangelo International Prize en 2015, voici que l’Italie sourit de nouveau à Denise Filion qui reçoit cette fois-ci le Prix international Jules César.

Bien que la cérémonie de remise ait eu lieu le 7 juillet au Velli Palace de Rome, ce n’est que tout récemment que l’Amossoise a appris qu’elle était l’une des artistes dont le mérite artistique lui a valu cet honneur peu commun. Depuis sa participation au Mondial des arts visuels à Las Vegas, en 2011, elle reçoit de nombreuses invitations.

«J’avais été invitée en janvier ou février à m’inscrire, ce qui est toujours flatteur. J’ai envoyé ma peinture après deux ou trois mois de réflexion. Je n’ai pas pu aller au vernissage et je n’ai jamais reçu d’autres nouvelles. Je me suis dit que ce n’était pas grave de ne pas avoir été choisie», a indiqué le 30 octobre celle qui vise toujours plus haut avec chaque concours.

Sous le choc

Or, quelle ne fut pas sa surprise quand elle a reçu un colis de Rome. «Je suis encore sous le choc, je ne m’y attendais tellement pas. J’en rêvais et je veux toujours gagner quand je m’inscris à un concours, mais avec tous ces artistes contemporains de partout dans le monde, j’étais à peu près certaine que je ne gagnerais rien. À mes yeux, c’est dix fois supérieur au prix que j’ai remporté il y a deux ans à Rome. J’en suis très fière», souligne celle qui fait partie des Maîtres contemporains internationaux depuis 2010.

Le trophée est un buste de Jules César réalisé par un artisan toscan avec un mélange de poussière de marbre et des résines. La dorure est faite main. La base est en marbre noire. Il est accompagné d’un catalogue des quelque 90 peintures et sculptures primées ainsi que d’une revue d’art contemporain dans lequel on présente aussi les œuvres primées.

Les couleurs du vent

C’est une œuvre intitulée Les couleurs du vent qui lui a valu cet honneur. Celle-ci a été réalisée dans la technique qu’elle a créée au cours des dernières années, qui utilise le dripping, une forme de projection contrôlée de peinture.

L’œuvre abstraite présente des lignes de différentes couleurs très dynamiques, en mouvement. «Quand je me promène en VTT, je trouve toujours ça très beau, le vent dans le foin dans les fossés. Je m’inspire beaucoup de la nature. J’utilise une technique que j’ai inventée et je pense que c’est ce qu’ils recherchent dans ces concours, de nouvelles tendances dans l’art moderne contemporain», précise Denise Filion.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média