Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 décembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Conservateur, respectueux et transparent

La MRC de Témiscamingue dévoile son budget 2019

Claire Bolduc

©Lucie Charest

Claire Bolduc a qualifié le budget 2019 de conservateur, respectueux et transparent.

Lors de sa réunion de décembre, la MRC de Témiscamingue (MRCT) a adopté son budget pour l’année 2019. Un budget qui se veut à la fois conservateur, respectueux et transparent.

D’entrée de jeu, la préfète, Claire Bolduc, a souligné à quel point les élus du Témiscamingue sont conscients des besoins de leur population et de leur capacité de payer. «Ils se sont terriblement impliqués dans la préparation de ce budget, a-t-elle souligné lors du dévoilement, le 10 décembre. Ils sont très conscients que l’argent qu’ils administrent vient des poches de leurs contribuables.»

Le budget total se chiffre à 9 430 303 $, ce qui représente une hausse de 920 950 $ comparativement à celui de l’exercice précédent. La MRC consolide ainsi sa vision de coopérative de services afin d’offrir des services de qualité auprès des 19 municipalités et des deux territoires non organisés (TNO) dont elle a la charge.

Claire Bolduc

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La préfète Claire Bolduc était entourée du maire de Kipawa, Norm Young, à sa gauche, et du maire de Laverlochère-Angliers et préfet suppléant, Daniel Barrette.

Faits saillants

Par rapport à celui de 2018, la hausse d’environ 10,8 % du budget 2019 s’explique principalement par la gestion de l’enveloppe régionale du Programme d’aménagement durable de la forêt de 400 000 $, l’augmentation de l’enveloppe du Fonds de développement des territoires, dont la disponibilité de 2017 dépasse 150 000 $, l’affectation du Fonds de réserve pour les projets informatiques, laquelle équivaut à 263 500 $, et l’ajout de quatre nouvelles ententes intermunicipales totalisant 192 765 $.

«Pour les municipalités locales, le budget 2019 de la MRCT implique que la quote-part nette du fonctionnement de la MRC et les contributions des municipalités locales augmentent de 16,1 %, a précisé Claire Bolduc. Par contre, au niveau de la quote-part liée à la gestion des manières résiduelles, la bonne nouvelle, c’est que grâce à un ajustement dans la manière de calculer sur la performance la contribution de chacune des municipalités, les Témiscamiens pourront compter sur une diminution de 5,8 % de la quote-part nette pour ce secteur.»

Rappelons ici que 33 % du budget de la MRC est englouti par la gestion des matières résiduelles, les autres 67 % étant alloués à son fonctionnement, incluant ses compétences propres, dont l’aménagement du territoire, la sécurité incendie, l’évaluation foncière, le développement économique et la gestion des baux.

Priorité à la sécurité publique

Dans le cadre de l’exercice financier 2019, 524 875 $ seront consentis à l’aménagement du territoire. En ce sens, un plan des milieux humides et hydriques pour le territoire sera ajouté au mandat de la MRCT. De nouveaux équipements pour la gestion foncière et la délégation des baux seront acquis.

Une attention particulière sera dévolue à la sécurité publique et la sécurité incendie. «Le maintien de la gestion des équipements de désincarcération, à la MRC, vise aussi à développer l’approche d’offrir un service équitable pour l’ensemble des municipalités locales, par les services incendie ayant à manœuvrer ses équipements régionaux», a rappelé la préfète Bolduc.

Beaucoup pour l’économie

Au niveau du développement économique, la MRC poursuit son engagement de soutien au milieu en continuant d’investir dans différents fonds, soit 63 254 $ pour le Fonds de soutien au développement économique du Témiscamingue, 579 662 $ pour le Fonds de développement du territoire et 86 256 $ pour le Fonds de séduction en tourisme.

«Les élus sont très conscients que l’argent qu’ils administrent vient des poches de leurs contribuables» - Claire Bolduc

À ces sommes s’ajoutent 250 000 $ attribués à la Société de développement du Témiscamingue pour le maintien d’un guichet unique auprès du milieu entrepreneurial témiscamien. Enfin, 200 000 $ sont réservés pour le rehaussement des infrastructures du parc informatique.

Du côté des matières résiduelles, le coût anticipé pour acheminer les déchets au lieu d’enfouissement technique à Rouyn-Noranda s’élève à 875 000 $ pour l’année à venir.

Développement du territoire

Dans une optique de développement du territoire, les priorités retenues pour l’année 2019 sont la poursuite du projet d’hydroélectricité Onimiki, la connectivité, soit Internet et le signal cellulaire, le Plan stratégique du Témiscamingue, l’avancement du projet d’incinérateur, le maintien des services de proximité et de l’accessibilité aux soins de santé ainsi que le maintien du leadership de la MRCT dans l’avancement du projet de construction d’une piscine dans le secteur Centre du Témiscamingue.

«C’est donc avec enthousiasme que la MRC poursuit, pour l’année 2019, son mandat de créer et développer des milieux de vie attrayants sur l’ensemble de son territoire, et ce, afin d’offrir à sa population un environnement répondant aux besoins de chacun», a déclaré Claire Bolduc.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média