Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Scolaire et collégial

Retour

10 décembre 2018

Dominic Chamberland - dchamberland@lexismedia.ca

Deux grosses victoires des Gaillards

Gaillards Basketball

©Photo L'Éclat/Le Citoyen - Dominic Chamberland

Vaincus à leurs quatre matchs précédents, les Gaillards ont rebondi ce week-end avec deux belles victoires contre le Collège André-Laurendeau.

Les Gaillards du basketball avaient absolument besoin de gagner leurs deux matchs du week-end et ils n’ont pas déçu.

L’équipe du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue a freiné à quatre sa série de défaites en signant des belles victoires de 99-90 et de 90-68 face au Boomerang du Cégep André-Laurendeau, samedi soir à Rouyn-Noranda et dimanche après-midi à Val-d’Or, pour ainsi conclure la session d’automne en beauté. Et surtout rester dans la lutte pour une place en séries éliminatoires.

«On ne peut pas ne pas être contents!, a lancé l’entraîneur-chef Jean Mercier après le match de dimanche, où sa troupe s’est donnée une avance de 51-22 en première demie.

«Nous avons une belle équipe, très compétitive, avec des gros travaillants qui ne lâchent jamais. Nos vétérans ont vraiment bien fait ça. Un gars comme Jasmin Riendeau, par exemple, est une bougie d’allumage, il pousse les gars constamment et prend son rôle de capitaine très au sérieux», a signalé Mercier.

Meilleur marqueur de la ligue, Riendeau a poursuivi sur sa lancée des dernières semaines en inscrivant 63 points au cours du week-end, dont 37 lors du premier match. Le vétéran de troisième saison a notamment enfilé dix paniers de trois points au cours de la fin de semaine.

Xavier Pratte n’a pas été en reste avec une récolte de 38 points, dont 26 samedi soir. Soulignons également les 18 points d’Étienne Groleau et les 16 points de Thomas Rondeau dans la rencontre de dimanche.

Une tâche difficile

Les Gaillards complètent donc la première moitié de saison avec une fiche déficitaire de 3-5, au 6e rang sur 9 dans la section B de la ligue collégiale du Sud-Ouest, à deux parties et demie de la 4e position, la dernière qui donnera accès aux séries. Si la tâche n’est pas impossible, la pente semble raide.

«Tout va se jouer lors de nos matchs contre Universel et Lionel-Groulx (les équipes 3 et 4 au classement) en deuxième moitié de saison, a indiqué Jean Mercier. Il ne faut pas en échapper; ça va probablement nous prendre sept victoires dans les huit matchs qui nous restent pour entrer en séries. Ça va être difficile, surtout que le niveau de jeu est très élevé dans la ligue, mais c’est possible», a-t-il affirmé.

Au terme du long congé des Fêtes, la formation régionale reprendra le collier les 2 et 3 février, à Rouyn-Noranda et à Amos, à l’occasion d’un programme double à domicile contre les Phénix du Collège André-Grasset.

Défaites coûteuses

Les Gaillards se trouveraient en meilleure posture n’eut été de deux défaites très serrées contre Rosemont et Marianopolis (2e au classement) en début de saison. Deux revers qui font mal, du moins pour l’instant.

«On serait plus à l’aise avec une fiche de 5-3 ou même de 4-4, a mentionné Jean Mercier. On sait que nous sommes l’une des bonnes équipes de la ligue, mais nous n’avons pas été beaucoup en santé. Quand un joueur tel Bastien Lavallée est là, on voit la différence, même si c’est une recrue», a-t-il fait remarquer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média