Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

10 décembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

La lumière au bout du tunnel pour Westwood

Malgré un recul prévu par Iamgold, la mine poursuit son ascension vers la production optimale

Iamgold_mine_Westwood

©Iamgold mine Westwood

Même si la production trimestrielle a baissé par rapport à la même séquence en 2017, la mine Westwood poursuit sa course vers l’atteinte de la cadence de production optimale.

Au cours du troisième trimestre, la mine Westwood a produit 30 000 onces d’or, soit 3000 de moins qu’à la même période en 2017. Ce résultat correspond cependant aux attentes d’Iamgold et s’inscrit dans les étapes entourant l’accroissement de la production à la mine de Preissac.

@R:Conformément au plan minier, l’exploitation du minerai s’est déroulée principalement dans des chantiers à plus basse teneur. De plus, des difficultés liées au transport du minerai ont engendré de plus grandes distances à parcourir pour l’acheminer à la surface. Le débit de la production en a d’autant décliné.

Néanmoins, Iamgold maintient ses prévisions de production pour 2018 à un total oscillant entre 125 000 et 135 000 onces d’or. Du 1er juillet au 30 septembre, le développement souterrain à Westwood s’est poursuivi, alors qu’environ 2100 mètres de galeries ont été ajoutées pour donner accès à de nouveaux secteurs d’exploitation. L’aménagement d’une rampe en profondeur ouvrira également l’accès à des environnements à forte teneur en or dès 2019.

800 000 $ en usinage

Pendant la période durant laquelle Westwood accroîtra sa production jusqu’à l’atteinte de la cadence optimale, la capacité excédentaire de son usine est mise à profit pour l’usinage à forfait du minerai en provenance de sites miniers voisins. Au cours du trimestre, cette opération a ainsi généré pour la mine des profits nets d’usinage de 800 000 $.

La convention joue sur les coûts de production

Les coûts de production, lors du troisième trimestre, ont grimpé de 9 % par rapport aux 817 $ l’once rapportés durant la même séquence en 2017 pour atteindre 856 $ l’once. Ces hausses s’expliquent principalement par la production et les volumes de vente d’or inférieurs, mais aussi par un paiement forfaitaire lié à la nouvelle convention collective.

Le 20 septembre, les quelque 450 employés syndiqués de Westwood ont voté en faveur d’un nouveau contrat de travail d’une durée de cinq ans. Outre une hausse de salaire de 15 %, cette entente prévoyait aussi le versement d’un montant forfaitaire de 1,1 M $ aux syndiqués, soit l’équivalent de 38 $ par once d’or produite.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média