Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

17 décembre 2018

Marc-André Gemme - magemme@lexismedia.ca

2500 $ volés après un spectacle-bénéfice

Incendie preissac lorie-anne lachapelle

©Photo gracieuseté

Les malheurs se succèdent pour Lorie-Anne Lachapelle, qui a perdu sa maison en août dernier

En juillet dernier, Lorie-Anne Lachapelle s’est retrouvé à la rue avec ses trois filles, dont une est atteinte de fibrose kystique, à la suite de l’incendie de sa maison à Preissac. La mobilisation de la communauté a été immédiate, mais quelqu’un en a profité pour voler une grande partie des bénéfices recueillis lors d’un spectacle organisé en l’honneur de la famille.

«La municipalité de Preissac a organisé une belle collecte de fonds, a raconté Mme Lachapelle. Le Défi Contre-Courant nous a également aidés, tandis qu’Agnico Eagle nous a donné un gros coup de main pour équiper mes enfants pour la rentrée scolaire.» 

Un vol incompréhensible

Originaire d’Abitibi-Ouest, Lorie-Anne Lachapelle y compte encore beaucoup d’amis et de famille. Ces derniers se sont mobilisés afin d’organiser un spectacle-bénéfice. Celui-ci a eu lieu le 15 septembre. Malheureusement, alors qu’il devait être une occasion joyeuse, l’événement s’est révélé plutôt amer. 

«Quatre de mes bonnes amies ont mis en place un comité qui a organisé un spectacle. Celui-ci a été un grand succès, beaucoup de gens ont participé, mais on s’est vite rendu compte que quelque chose n’était pas correct», a relaté Lorie-Anne Lachapelle. 

Deux jours après la tenue du spectacle, les membres du comité ont dévoilé le montant amassé qui serait remis à la famille. «Ils nous ont annoncé qu’ils avaient récolté une somme de 1500 $ grâce à la vente de billets, d’alcool, de dons et d’un 50/50, a expliqué Mme Lachapelle. Mais moi, je savais qu’un de mes oncles, à lui seul, avait récolté 1500 $ en dons et en vente de billets.» 

Ne voulant pas mal paraître, Lorie-Anne Lachapelle a accepté le montant, mais un malaise la hantait. Elle a donc fait part de ses inquiétudes à ses amies, qui ont également trouvé la situation suspecte. Après avoir fait sa propre enquête, la jeune femme en est arrivée à la conclusion que près de 4000 $ auraient dû être amassés lors de la soirée. Il manquait donc 2500 $ à l’appel. 

Mme Lachapelle a alors contacté la Sûreté du Québec, qui a ouvert une enquête sur le sujet. Bien que le comité et la police aient de bons soupçons quant à l’identité du ou des voleurs, ils n’ont pas été en mesure de trouver des preuves suffisantes pour porter des accusations. 

L’enquête est donc toujours en cours, mais faute de preuves supplémentaires, elle risque de tomber aux oubliettes. Toute information, même confidentielle, pouvant permettre de faire progresser l’enquête et mener à des inculpations est donc la bienvenue auprès de la Sûreté du Québec. 

spectacle bénéfice lorie-anne lachapelle

©Photo gracieuseté - Élisabeth Carrier

Les gens ayant participé au spectacle bénéfice.

Tout perdre 

Le 15 juillet dernier, Lorie-Anne Lachapelle et sa famille perdaient tous leurs biens pour une deuxième fois en l’espace de quelques années, alors qu’elles avaient déjà été victimes d’un précédent incendie. 

«Les assurances nous ont remboursé le maximum que ma police permettait, mais ça ne nous a pas permis de tout racheter, a-t-elle signalé. J’ai utilisé une bonne partie de l’argent de l’assurance pour acheter une nouvelle maison, mais on comptait bien sur l’argent du spectacle-bénéfice pour nous aider à s’équiper en vêtements pour l’hiver.» 

Les assurances ont également pu couvrir le remplacement des équipements médicaux de sa fille Élenie, qui vit avec la fibrose kystique. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média