Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économique

Retour

19 décembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Nouveau contrat de travail au journal Le Citoyen

La première convention sous Lexis Média sera d’une durée de trois ans

Convention_Citoyen_RN

©Anne Blondin

Dans l'ordre, Jean-François Vachon, vice-président du Syndicat, Joël Caya, éditeur du Citoyen et de l'Éclat, et Thierry de Noncourt, président du Syndicat.

Après quatre rencontres de négociation, le Syndicat des journalistes de La Frontière-CSN, qui représente le personnel syndiqué du journal Le Citoyen de Rouyn-Noranda, a adopté à l’unanimité un nouveau contrat de travail.

La convention collective était échue depuis le 6 avril. Après quatre séances de négociation, les parties en sont venues à une entente de principe au début de novembre. Celle-ci a été entérinée par les membres à la mi-décembre.

«Comme il s’agissait d’une première négociation avec notre nouvel employeur, nous avions des appréhensions au début des discussions. Nous avons cependant été impressionnés par la qualité des échanges que nous avons eus. Les négociations se sont déroulées rondement dans un contexte où nous voulions le mieux pour les deux parties», a déclaré Jean-François Vachon, vice-président du syndicat.

Gage de confiance

Valide jusqu’en novembre 2021, le nouveau contrat de travail comprend des augmentations salariales totalisant 5,5 % sur trois ans. Il protège plusieurs acquis, dont la participation de l’employeur, Lexis Média, au régime de retraite collectif, et améliore les dispositions en cas de poursuites judiciaires. Les journalistes ont également enregistré des gains au chapitre des vacances et ont obtenu la réintroduction d’un plancher d’emploi.

«Ce geste est un gage de confiance de l’employeur envers le personnel de la rédaction et un signe de l’importance de bien servir notre lectorat», a commenté M. Vachon.

Dans un contexte médiatique difficile pour les journaux papier, le syndicat voit aussi les augmentations salariales comme une autre marque de confiance.

«Nous espérons également que les crédits d’impôt sur la masse salariale annoncés par Ottawa permettront d’accroître la taille de la salle de rédaction avec l’ajout d’un journaliste. Cela se traduirait par une couverture de l’actualité locale encore plus efficace, en plus de favoriser davantage d’enquêtes et de dossiers», a fait valoir Jean-François Vachon.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média