Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

20 décembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Bon succès pour les EnVERTdeurs

Environnement et qualité de vie cheminent bien à Ville-Marie

Adèle Beauregard

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

La réponse citoyenne à la création d’un comité environnement et qualité de vie à Ville-Marie a été au-delà des espérances d’Adèle Beauregard.

Moins d’un an après la création d’un comité sur l’environnement et la qualité de vie à Ville-Marie, la conseillère municipale Adèle Beauregard, instigatrice du projet, est satisfaite des avancées accomplies.

«L’idée a vraiment trouvé un terreau fertile pour bien pousser, s’est-elle réjouie. Nous avons encore des pas à faire, mais je dois avouer que la réponse des citoyens est allée au-delà de ce que j’avais espéré. L’important est que ce comité ait été rassembleur, que les gens participent, expriment leur motivation et leurs préoccupations face à l’environnement et la qualité de vie dans leur communauté.»

Petits et grands succès

Tout d’abord, le pari de Mme Beauregard était que beaucoup de gens souhaitaient s’impliquer, mais n’avaient pas forcément le lieu pour le faire. Elle avait vu juste, car le succès de ce comité, qui a rapidement pris le nom des EnVERTdeurs, a été immédiat. À ce jour, sept membres y participent activement et près de 500 abonnés en suivent les activités sur sa page Facebook.

Publicité

Défiler pour continuer

«L’idée de ce comité a vraiment trouvé un terreau fertile pour bien pousser» - Adèle Beauregard

Les 5 à 7 de sensibilisation ont suscité un vif intérêt auprès de la population. Le dernier, à la fin de l’été, a attiré plus d’une centaine de personnes. L’échange de plants pour le jardinage a également été une réussite appréciable de même que la corvée de nettoyage des abords de la route 101 entre Guigues et Fabre. Par contre, les bacs des Incroyables comestibles, disséminés à différents endroits à Ville-Marie, ont connu un succès mitigé.

Préoccupations contemporaines

Chose certaine, l’environnement fait partie des préoccupations contemporaines. L’intérêt suscité par les EnVERTdeurs en fait éloquemment foi. Toutefois, quelques enjambées restent à faire avant d’affirmer que le Témiscamingue pourrait devenir la Scandinavie du Québec, tel que titré dans La Frontière voilà un an.

EnVERTdeurs,

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

«Nous avons encore de grands pas à faire, mais nous allons dans la bonne direction, et c’est un objectif que nous ne devons surtout pas perdre de vue», a conclu celle qui ne sort jamais de sa résidence sans son sac pour récupérer les déchets qui jonchent le sol ici et là, sur le parcours qu’elle fait à pied dans sa municipalité, question de ne pas dépenser inutilement du carburant.

Le comité est supporté par la Ville au niveau du soutien technique lors de différentes activités et au niveau financier avec un budget de 1000 $ alloué pour l’année 2018.

Pour en savoir plus: www.facebook.com/Les-Envertdeurs

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média