Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Éducation

Retour

23 décembre 2018

Anne Blondin - ablondin@lexismedia.ca

L’école d’Évain changera de nom

Le comité voulait un nom plus rassembleur

AB-EcoleEvain

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Anne Blondin

L’école d’Évain, qui comprend les écoles Notre-Dame-de-l’Assomption et Saint-Bernard, portera sous peu un plus actuel et rassembleur grâce à la participation des parents des élèves fréquentant ce milieu scolaire.

Le comité culturel de l’école d’Évain a entrepris des démarches afin de changer le nom de l’établissement par un nom qui soit plus rassembleur et en lien avec la réalité de cette école.

Bien qu’il ne s’agisse que d’une seule école sur le plan administratif, les gens ont tendance à nommer l’école d’Évain selon le nom des deux bâtiments existants, soit Notre-Dame-de-l’Assomption et Saint-Bernard. Le projet a été approuvé par le conseil d’établissement cet automne.

Afin que le nouveau nom soit représentatif du milieu dans lequel se situent les deux bâtiments, le comité a lancé un concours destiné aux parents des enfants qui fréquentent l’école d’Évain.

«Nous voulons favoriser le sentiment d’appartenance à l’école d’Évain et faire le lien entre les deux bâtisses. Malgré le fait qu’elles ne se trouvent qu’à deux rues de différence, l’unité se fait parfois moins bien sentir», a justifié Marie-Christine Beaumier, enseignante de 3e année et membre du comité culturel de l’école d’Évain.

«Malgré le fait que les deux écoles ne se trouvent qu’à deux rues de différence, l’unité se fait parfois moins bien sentir» - Marie-Christine Beaumier

Concours

Le concours a été ouvert pendant deux semaines à la fin du mois de novembre. Les gens pouvaient soumettre un nom ainsi qu’une explication. Une centaine de suggestions sont ainsi parvenues au comité culturel. Différents critères ont été établis pour aider les familles dans leur réflexion.

«En plus de choisir un nom plus rassembleur, nous voulions aussi enlever le caractère religieux des noms des bâtiments, a expliqué Mme Beaumier. Nous sommes une institution laïque depuis plus de 50 ans. Nous ne voulions pas non plus de nom de gens connus. On voulait quelque chose qui représente plus l’école et la région et, surtout, qui se prononce bien en français et qui allait perdurer dans le temps.»

Composé d’enseignants de tous les cycles, de l’enseignante de musique et d’un membre de la direction, le comité a reçu les différentes suggestions et en a retenu six. Un vote est en cours afin de consulter les parents sur la nouvelle appellation de l’école d’Évain. Le résultat final devait être connu le 21 décembre, mais la dévoilement a été reporté en janvier en raison du vote trop serré.

Pas inhabituel

La démarche pour renommer l’école d’Évain n’est pas exceptionnelle. Plusieurs écoles au Québec ont déjà apporté des modifications à leur nom.

Le nom qui aura obtenu le plus grand nombre de votes sera soumis à la Commission de toponymie du Québec afin de s’assurer que toutes les règles aient été respectées. Il se pourrait que la Commission demande des modifications sur la manière d’écrire le nouveau nom, mais l’idée restera la même.

Concours de logo

Lorsque le nom de l’école sera connu, il y aura une seconde phase au changement d’image de l’école d’Évain. En effet, il est prévu qu’un concours de dessin ait lieu afin de trouver un nouveau logo pour l’établissement scolaire.

«Nous voulons que cette image soit officielle d’ici la fin de l’année scolaire ou au début de la prochaine. Nous voulons utiliser ce logo dans la documentation officielle. Il est prévu que l’enfant qui remportera le prix puisse travailler avec un artiste afin d’en faire une version formelle», a fait savoir Marie-Christine Beaumier.

Les six noms proposés

1. École primaire L’Étincelle: Au primaire, nous avons l’étincelle pour la connaissance et le goût d’apprendre.

2. École primaire Caméléon: L’école prend la couleur du projet annuel, des élèves et du personnel, tant au niveau pédagogique et sportif que culturel.

3. École primaire La Voie ferrée: École ferrée où chacun y trace sa voie. Symbole d’Évain.

4. École primaire L’Apprenti-Sage: Apprendre et devenir sage dans le sens de savant.

5. École primaire L’Ascension: Gravir une à une les marches qui mènent vers le sommet, la réussite, le secondaire.

6. École primaire L’Escabelle: Petit escalier à gravir de trois marches représentant les trois cycles du primaire ou d’abord Notre-Dame-de-l’Assomption, puis Saint-Bernard afin de poursuivre vers le secondaire.

Commentaires

25 dcembre 2018

Valéry Thibault

Moi, je préfère garder les noms tels qu’ils sont. La religion fait partie de l’histoire du Québec. Saint-Bernard a été mon école préférée et je ne comprends pas pourquoi on devrait changer le nom.

25 dcembre 2018

Danick Audet

L'école primaire de l'éléphant en l'honneur du parc de l'éléphant à Évain.

25 dcembre 2018

Richard Bourassa

L'école St-Bernard d'Évain a été mon premier établissement scolaire en 1960. Pourquoi modifier l'histoire. Pour une nouvelle école je comprends que l'on peut choisir un nom au goût du jour. On a le don au Québec de bannir notre histoire. Merci de votre attention.

28 dcembre 2018

Pierre Viau

Bonjour. Petite réflexion. Changeriez-vous votre nom prétextant qu'il n'est plus au goût du jour ??? L'histoire fait partie de la beauté de notre vie. On adore visiter l'Europe,pourquoi ??

1 janvier 2019

Raymond Benoit

Faux débat. Qu'est-ce que le goût du jour qui finalement ne le sera plus l'an prochain? Une autre raison de faire disparaître ce qui nous relie à notre milieu et notre histoire. Pour faire disparaître des signes religieux. Soyons sérieux allons-nous renommer les écoles du Québec en entier. De toute façon les gens vont toujours identifier les écoles par leur nom actuel. Qui peu donner un coup de lavette comme vous proposez sans tenir compte de nos avis Vraiment une bien mauvaise idée au nom de principes bidons.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média