Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Environnement

Retour

28 décembre 2018

Patrick Rodrigue - prodrigue@lexismedia.ca

Agnico Eagle au Nunavut: bien plus que des emplois

La mine Meadowbank contribue à décontaminer un site problématique

Agnico_Eagle_depotoir_Baker_Lake

©Agnico Eagle

Quelques illustrations du travail considérable réalisé par le personnel de la mine Meadowbank et la communauté inuite de Baker Lake.

Les retombées positives de l’industrie minière ne se limitent pas qu’aux emplois. Baker Lake, au Nunavut, en sait quelque chose. Grâce à l’implication d’Agnico Eagle, qui opère sur son territoire la mine Meadowbank, la communauté inuite de 1900 habitants a pu régler un important problème de gestion des matières résiduelles dangereuses (MRD).

L’activité économique en plein essor depuis plus de 10 ans à Baker Lake a en effet contribué à générer de plus en plus de MRD, au point où son site d’enfouissement a commencé à présenter des problèmes de contamination. Comme sa source d’eau potable, le lac Baker, risquait d’être affectée, il importait donc de trouver une solution.

La communauté a donc demandé l’aide d’Agnico Eagle pour assainir le site. L’opération s’est échelonnée sur près de trois semaines en juillet 2018, mais la société minière ne l’a fait savoir que vers la fin décembre.

«Parce qu’un grand nombre de nos employés y vivent, Baker Lake n’est pas seulement notre voisin, mais aussi un membre de notre famille. Si l’assainissement du site est important pour la communauté, ce l’est également pour nous», a souligné Steven Tremblay, superviseur général du Département de l’énergie et des infrastructures de Meadowbank.

Récolte considérable

Les travaux ont rempli pas moins de 53 conteneurs maritimes de 20 pieds de longueur avec les déchets récoltés. Parmi ceux-ci, 37 renfermaient 370 tonnes de MRD, dont 1545 barils de 205 litres remplis de diesel usé, de kérosène usé, d’essence usée, d’huiles usées, d’eau huileuse ou d’eau contaminée aux hydrocarbures, des batteries au plomb de véhicules motorisés, du glycol ou de l’antigel usé, des réservoirs de propane vides renfermant des résidus ainsi que de la peinture usée. Les pneus usés récupérés sur le site ont pu remplir huit autres conteneurs, tandis que les huit derniers ont accueilli de la ferraille.

Une deuxième vie

Agnico Eagle a mis à profit son système d’approvisionnement par barge pour acheminer au port de Bécancour les conteneurs. En effet, plutôt que de renvoyer vers le Sud des conteneurs vides, ceux-ci ont plutôt été utilisés à deux reprises en étant retournés chargés du matériel provenant du site d’enfouissement de Baker Lake.

Une fois à Bécancour, les conteneurs ont été acheminés vers des centres de traitement spécialisés pour être soit recyclés, soit utilisés comme combustible d’appoint pour générer de l’électricité dans des centrales thermiques.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média