Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

03 décembre 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Mickaël Hébert: passer outre la déception

Mickael Hebert

©gracieuseté – Forestiers d’Amos/Dany Germain

Mickaël Hébert (#22) s’avère un des meilleurs marqueurs des Forestiers d’Amos cette saison.

Ignoré lors du repêchage l’an dernier, le Rouynorandien Mickaël Hébert profite de sa saison avec les Forestiers d’Amos pour atteindre le prochain niveau. Il s’est rapidement établi comme un des joueurs à surveiller chez la formation amossoise.

Le jeune homme de 16 ans a inscrit huit buts en plus d’avoir ajouté 15 passes jusqu’à maintenant, ce qui lui permet d’occuper le 2e rang des meilleurs marqueurs de son équipe.

«Ça va bien pour moi individuellement. Mes coéquipiers m’aident à contribuer offensivement. Des gars comme Mianscum et Fournier sont de très bons attaquants», a-t-il souligné.

Les Forestiers présentent une fiche de sept victoires et 21 défaites dont 2 en surtemps. Malgré cette fiche, Mickaël Hébert confie que l’ambiance dans l’équipe est excellente. «La chimie d’équipe est vraiment excellente cette saison. Tout le monde s’entend bien. On est vraiment uni», a-t-il soutenu.

Ignoré au repêchage

Étant un des joueurs les plus productifs des Citadelles midget espoir l’an dernier avec Israel Mianscum, le hockeyeur a été ignoré au dernier repêchage de la LHJMQ. «J’étais sur place. Sur le coup, c’était fâchant, mais je n’ai pas arrêté de travailler. J’ai encore une chance de prouver que j’ai ma place», a-t-il assuré.

Il s’inspire du parcours de l’ancien capitaine des Huskies Mathieu Boucher qui fut repêché à 16 ans.

«C’est un exemple à suivre pour moi. Il n’est pas très grand comme moi. Il travaille à chaque présence. C’est ce que je veux démontrer. Que je suis travaillant qui peut provoquer des étincelles dans une équipe de hockey» - Mickaël Hébert

Pour lui, il importe peu de savoir dans quelle ronde il sera repêché ou par qui. «N’importe quelle équipe. Tant que tu es repêché, c’est une chance. Je vais me donner à fond pour la saisir», a-t-il signalé.

Côtoyer des champions

Mickaël Hébert, avant de joindre les Forestiers d’Amos, aidait le préposé à l’équipement des Huskies Jean-François Larochelle depuis quelques années.

«Côtoyer les Huskies et de voir comment il se prépare avant les rencontres, ce fut une belle expérience. Ç’a m’a permis d’apprendre d’eux et de savoir ce que c’est de se préparer», a confié Mickaël Hébert.

Il était notamment présent lorsque la meute a gagné la Coupe du Président. «C’était une équipe unie bien mené par le staff. C’était vraiment une belle année. C’est plaisant d’avoir eu l’occasion de vivre et d’être inclus dans la famille des Huskies.»

Commentaires

5 dcembre 2018

Marie-Francoise Bordeleau

Bravo Mickael! tu as un bel esprit d'équipe et tu es un battant! Bravo encore!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média