Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

30 décembre 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Huskies se paient les Foreurs

Huskies Rouyn-Noranda Foreurs Val-d'Or

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Tyler Hinam a connu un excellent match face aux Foreurs de Val-d'Or.

Les Huskies ont été brouillons à leur retour à la maison, mais ils ont réussi à mettre le tout au propre avant la fin du match pour signer une 30e victoire cette saison en prenant la mesure des Foreurs 4 à 1.

«Malgré les 52 tirs, on a peut-être joué à 60%. On avait pas la même énergie, la même exécution et la même rapidité qu’habituellement», a indiqué l’entraîneur-chef des Huskies Mario Pouliot.

Deux moments ont cependant fait tourner les choses selon lui. «Il faut que je lève mon chapeau à Tyler Hinam. Il ne se passait pas grand-chose pour nous malgré une excellente foule. On n’avait pas vraiment d’émotions et il est allé à la guerre en jetant les gants. Il a terminé la rencontre avec un but et deux passes. La mise en échec d’Alexis Arsenault a aussi contribué à amener plus d’énergie», a-t-il évoqué.

Le capitaine des Huskies a aussi eu son mot à dire. «Rafaël Harvey-Pinard travaille toujours. Il a fourni des 2e et des 3e efforts. Il est impliqué dans le trafic et ça lui permet de générer des choses», a-t-il mentionné.

Il s’agissait aussi de la 200e victoire en carrière du pilote de la meute. «Je ne le savais même pas. C’est quand Marc-André Bourdon est venu me serrer la main que je l’ai su. C’est un plateau intéressant, mais il faut rendre crédit aux joueurs que j’ai entraînés», a-t-il confié.

Un bon match

Dans le vestiaire des Foreurs, Pascal Rhéaume était satisfait. «On voulait aussi profiter de l’absence de quelques éléments clés des Huskies. J’ai aimé nos deux premières périodes. On était agressif. On savait que ça allait être un match difficile en raison de la foule», a-t-il indiqué.

Son équipe a tenu son but jusqu’en fin de 2e période. «Le but en fin de deuxième période nous a cassé les reins. J’étais tout de même satisfait jusque-là. En troisième, je sentais qu’on était fatigué. Et, contre une équipe comme eux, tu ne peux pas leur laisser la moindre marge de manœuvre. On a été un peu indiscipliné et ça nous a coûté cher. C’est un processus. Il faut apprendre à vivre avec certaines frustrations», a-t-il expliqué.

Son gardien Mathieu Marquis a quitté la rencontre en fin de troisième période. «Ça semble être une blessure au bas du corps, mais je ne sais pas encore ce qu’il a. On va devoir faire des examens», a-t-il mentionné.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Justin Bergeron empêche une contre-attaque des Foreurs.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

William Provost rate une occasion de marquer.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Huskies ont touché le poteau à quelques reprises.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Mathieu Marquis évite une collision avec Rafaël Harvey-Pinard.

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Zachary Émond a stoppé quelques échappées des Foreurs.

La Guerre reprend

Les Foreurs ont profité d’un avantage numérique en début de deuxième période pour ouvrir la marque. Posté devant le filet, Yan Dion (11e) a placé la rondelle entre les jambières de Zachary Émond pour marquer.

En toute fin de période, Alex Beaucage (19e) a finalement trouvé le moyen de battre Mathieu Marquis. Il s’agissait du 30e tir de la meute.

Deux batailles ont aussi éclaté durant cette période où les esprits se sont échauffés quelque peu.

Le but important

En milieu de troisième période, un défenseur des Foreurs a fait sauter les patins de Rafaël Harvey-Pinard. En tombant, le capitaine des Huskies a tout de même réussi à remettre à Tyler Hinam (9e) qui a décoché un tir qui s’est faufilé entre les jambières de Mathieu Marquis.

En toute fin de rencontre, après que Mathieu Marquis ait quitté la rencontre, blessé, Tommy Beaudoin (2e) a saisi un retour de lancer en avantage numérique pour accentuer l’avance des siens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média