Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

LHJMQ

Retour

09 décembre 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Un autre blanc pour Zachary Émond

Zachary Emond

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le gardien des Huskies Zachary Émond a récolté son 4e jeu blanc de la saison.

Le gardien des Huskies Zachary Émond continue de collecter les jeux blancs. Face aux Saguenéens de Chicoutimi, il a repoussé 17 lancers pour enregistrer son 4e jeu blanc de la saison.

«Zachary Émond mérite tout ce qui lui arrive. C’est le Husky, à l’extérieur de la patinoire, le premier arrivé au gymnase. Il s’entraîne. Il agit en professionnel. Il est dédié dans sa préparation. Ce n’est pas l’effet du hasard s’il a du succès», a souligné l’entraîneur des Huskies Mario Pouliot.

Ce match fut aussi l’occasion pour Pierre-Olivier Bourgeois (1er) de marquer son premier but. En début de deuxième période, il a appuyé l’attaque décochant un tir du poignet précis dans le coin supérieur du filet.

«Pierre-Olivier Bourgeois est un grand bonhomme qui patine bien et qui est calme avec la rondelle. Ce fut plus difficile en début de saison. On le voit beaucoup plus solide. Son tir s’est amélioré», a exposé son entraîneur.

Sur ce but, Wiliam Rouleau récoltait sa deuxième passe du match. «On l’avait laissé dans les estrades dernièrement parce qu’il y avait des choses dans son jeu qu’il devait mieux faire. Il devait mieux compétitionner. Il devait être meilleur sur ses replis. Ce soir, il s’est servi de ses habiletés en plus de mieux compétitionner sans la rondelle», a soutenu Mario Pouliot.

Début de match parfait

La meute a amorcé la rencontre du bon pied. En avantage numérique, Félix Bibeau a salué son retour au jeu en préparant d’habile façon le filet de Rafaël Harvey-Pinard (13e).

Quelques instants plus tard, William Rouleau débordait avec vitesse sur l’aile avant de remettre à Samuel Régis qui a aussitôt repéré Tyler Hinam (8e).

Puis, en fin de période, Alex Beaucage (16e) a servi une tasse de café à Morgan Nauss pour donner une avance de trois buts aux Huskies.

«C’était important d’être intense sur notre échec avant pour couper leur temps et leur espace. On a terminé nos mises en échec et on les a forcés à faire des jeux sous pression», a fait valoir Mario Pouliot.

L’échec avant a aussi été à l’origine du 5e but de la meute en milieu de troisième période. Patrik Hrehorcak a forcé Jérémy Groleau à commettre un revirement, ce qui a permis à Peter Abbandonato (18e) de toucher la cible.

«On a bien joué au niveau de la contre-attaque. On bougeait bien notre rondelle vers leur zone. On a pris de bonnes décisions avec la rondelle», a fait savoir Mario Pouliot.

En fin de match, Alex Beaucage (16e) a inscrit son deuxième du match en contournant le filet après avoir récupéré un retour d’Alexis Arsenault.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média