Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

19 Mars 2018

Marie-Eve Bouchard - mebouchard@lexismedia.ca

Porter par l'image et les mots

L'affiche de Juliette Lemieux représentera le Festival des mille et une lectures

©Photo La Frontière/Le Citoyen – Marie-Eve Bouchard

En créant son œuvre, Juliette Lemieux s'est littéralement laissée porter par le thème. Elle était toutefois loin de se douter qu'elle remporterait le concours et que son affiche serait apposée partout dans la ville pour représenter le 8e Festival des mille et une lectures, qui aura lieu jusqu'au 23 mars dans les écoles de Rouyn-Noranda.

«Ça fait drôle de se promener dans l'école et de voir son affiche. Ça ne devient plus ton œuvre», exprime la jeune artiste, qui a fait la joie de sa mère en remportant le concours de conception d'affiches. «J'ai eu droit à un Ferrero Rocher comme lorsque j'ai un bon examen de maths», ajoute-t-elle en riant.
Dans le cadre de leurs cours, les élèves de la concentration en arts plastiques de secondaire 1 et 2 ont eu comme projet de réaliser une affiche pour le Festival des mille et une lectures.
«En fait, c'était un prétexte pour permettre aux élèves de participer à un projet avec un rayonnement beaucoup plus grand», admettent les deux enseignantes responsables du projet à l'école La Source, Marie-Pier Létourneau et Karine Hébert.
Aller plus loin
Dans la classe de secondaire 1 de Mme Létourneau, ce sont les techniques de peinture qui ont surtout été mises de l'avant, alors que dans la classe de secondaire 2 de Mme Hébert, ce fut l'encre. «Dans les deux classes, les techniques de collage ont aussi été exploitées», précisent les responsables.
Que ce soit par observation ou manipulation, les élèves-artistes ont eu à travailler avec le livre et, surtout, à le décomposer afin de l'intégrer à leurs œuvres. C'est d'ailleurs dans ce processus d'observation que Juliette Lemieux a trouvé la source d'inspiration pour son affiche.
«Quand Mme Hébert a déposé les dictionnaires sur la table de mon point de vue, je trouvais que ça ressemblait à un bateau.» Puis, elle a ajouté les mots, dont le titre d'un ouvrage de pirates qu'elle apprécie particulièrement, <@Ri>One Piece<@$p>, que l'on peut trouver à travers l'océan de mots collés. «L'idée est aussi que les mots nous font voyager», précise Juliette.
Les autres gagnants
D'autres élèves ont été récompensés pour la qualité de leur œuvre parmi les 150 affiches produites, soit Mégane Cossette et Mathilde Rochette-Trudel.
Afin de sélectionner les affiches, les deux enseignantes ont ajouté une tierce personne, soit la bibliothécaire Anie Demers, pour former un jury.
«On voulait avoir quelqu'un qui n'a pas vu les jeunes travailler et qui a moins de liens émotifs avec eux. L'œuvre de Juliette s'est démarquée parce qu'elle livre un message clair et qu'elle est belle et accrocheuse, puisqu'on sent la poésie dans l'image. Elle a aussi un bon niveau technique», souligne Karine Hébert.
 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par