Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 Avril 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

La 14e BIAM vous proposera des oeuvres provenant de 21 pays

©La Frontière - Lucie Charest

La 14e Biennale internationale d’art miniature accueillera près de 400 œuvres créées par 222 artistes de 21 différents pays du 8 juin au 2 septembre. Les membres du jury s’affairent à sélectionner les œuvres primées.

Cette édition regroupe cinq catégories, soit sculpture, peinture, bas-relief, estampe et les arts numériques, une toute nouvelle catégorie. Les œuvres proviennent bien sûr du Canada, de la France, de l’Italie, des pays de l’Europe de l’Ouest, d’Israël, d’Argentine, pour n’en nommer que quelques-uns.
Le jury est composé de Pascale Archambault, Karine Berthiaume et Virginia Pésémapéo Bordeleau. «Nous sommes particulièrement complémentaires pour bien évaluer chacune des œuvres», ont-elles affirmé d’une même voix. «Et nous ne nous sommes pas encore chicané», ont-elles ajouté à la blague. Le jugement des trois artistes de renom se fait sur la maîtrise de la technique utilisée, sur l’originalité, mais aussi et pour une bonne part, sur la sémantique de l’œuvre.
D’après Mmes Berthiaume et Pésémapéo, une préoccupation pour la biodiversité, le lien entre l’homme et l’environnement émerge de plusieurs œuvres. Le mouvement #MeToo en a clairement inspiré plusieurs autres.

Événements à surveiller
En marge de l’exposition principale, environ 500 élèves des écoles primaires et secondaires de la région présenteront également des œuvres liées au thème de la lumière.
Sonia Rivest, une femme d’affaire du Témiscamingue, présentera sa collection personnelle d’une quarantaine d’œuvres achetées à chacune des éditions de la BIAM, dont plusieurs avaient été primées.
La soirée d’ouverture se tiendra le 8 juin avec comme artiste invité Yves Marchand, qui recevra en première partie, son frère Guy Marchand et ses filles. Les gagnants seront dévoilés le 9 juin lors de la soirée protocolaire.
Une œuvre signalétique extérieure sera réalisée par l’Atelier des Cent Pressions de Ville-Marie. «Cette œuvre vise à attirer l’attention des visiteurs vers l’exposition», a précisé Émilie B. Côté, coordonnatrice de l’événement.
Des œuvres fournies lors d’expositions antérieures seront exposées dans des lieux publics de Ville-Marie. «Nous aurons même une exposition virtuelle permettant de visionner toutes les œuvres de cette 14e édition, et ce à partir du confort de votre salon», a conclu Mme B. Côté.
 

©La Frontière - Lucie Charest

Plusieurs membres du comité organisateur et les trois membres du jury se sont réjoui de la diversité de la programmation de cette 14e édition.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par