Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

05 Avril 2018

Andréi Audet - aaudet@lexismedia.ca

Une incursion dans les fonds marins

©Photo gracieuseté/Jean Benoit Cyr

Rencontrer des requins, des ours polaires ou encore des morses sans être aux abords d’un océan sera possible grâce à la conférence Les Yeux de la mer. Le grand cinéaste Mario Cyr s’arrêtera à Val-d’Or et Rouyn-Noranda pour y partager ses plus belles trouvailles des profondeurs océaniques. Tout en images, il tentera d’émerveiller la population abitibienne.

Au cours des 40 dernières années, Mario Cyr a eu la chance de voyager à travers plus d’une cinquantaine de pays pour immortaliser plusieurs animaux marins en photos ou en vidéos. Lors de sa conférence, qui fait actuellement le tour du Québec, il tentera de faire comprendre à l’auditoire son travail dans le fond des mers. «Je ne rentrerai pas beaucoup dans les chiffres, mais dans mes anecdotes personnelles. Je vais expliquer comment ça se passe quand je plonge avec des phoques ou des ours polaires tout en m’en sortant vivant», précise-t-il.

La passion d’un témoin choyé
Le maître plongeur a collaboré à plus de 150 documentaires, dont quelques-uns produits par Discovery Channel, National Geographic et Disney. Ses nombreuses prises de vues d’espèces océaniques de l’Arctique, de l’Antarctique, de la Norvège ou encore de l’Afrique du Sud font de lui un réel amoureux de son métier. «Je suis un témoin privilégié. J’ai eu la chance de travailler dans une soixantaine de pays différents. J’ai collaboré avec plusieurs personnes qui m’ont appris beaucoup de choses. Je veux transmettre ma passion au public», souhaite-t-il.
Une réalité à partager
Le plongeur originaire des Îles-de-la-Madeleine ne veut pas seulement faire rêver les gens qui écouteront sa conférence, mais les conscientiser au fait que la nature, peu importe le niveau, est fragile. «Je veux leur montrer que la nature sous-marine est en train de changer, mais sans être moralisateur. Je veux leur démontrer que la beauté des océans doit être préservée», explique-t-il
Une étude de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) démontre qu’au cours des 45 dernières années, la population d’ours polaires a baissé de près de 45 %. L’expert mondial de la plongée sous-marine désire donc que les personnes qui assistent à sa présentation soient mises au fait des changements vécus dans les fonds marins. «Il est certain que je veux leur exposer la réalité des fonds océaniques, donc leur expliquer pourquoi, par exemple, les méduses se reproduisent facilement et que, au contraire, les ours polaires tentent à disparaître. », donne-t-il en exemple.
La prise de conscience du public
Les changements climatiques, qui sont un enjeu de taille du 21e siècle, causent beaucoup de dommages aux fonds des océans, selon ce dont a été témoin Mario Cyr. Les échanges qu’il a eus jusqu’à maintenant avec le public l’impressionnent particulièrement, puisque les personnes ressortent de la salle avec un message. «Elles me disent qu’elles n’ont jamais aussi bien compris l’impact que les changements climatiques ont sur la disparition des espèces marines», se rappelle-t-il.
Celui que certains surnomment le Spielberg des Profondeurs essaie, de conférence en conférence, de tirer une expérience des plus positives avec ses invités. «La vie n’est peut-être pas facile, mais elle est belle. Il faut tirer les parties positives de la nature. Je suis un éternel optimiste, même si on n’est pas très bien parti pour préserver la beauté de la nature», croit-il.
Les Yeux de la mer sera présenté à Val-d’Or, le 8 avril à 15h, à la Salle Félix-Leclerc et à Rouyn-Noranda, le 9 avril à 20h, au Théâtre du Cuivre. Les billets sont disponibles au ticketacces.net.
 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par