Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

17 mai 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Privé de plusieurs partants, le Boréal U21 savoure sa première victoire

Retour gagnant pour le Boréal U21

©Le Citoyen - Archives/Jean-François Vachon

Malgré les blessures à plusieurs de ses joueurs partants, le Boréal U21 de Rouyn-Noranda a savouré sa première victoire de la saison en défaisant Trois-Rivières.

«Ce fut une belle victoire. On savait que c’était une équipe prenable, mais on a surtout démontré une belle force de caractère, alors qu’on perdait 2 à 0 après la première demie, pour finalement l’emporter 3 à 2», a raconté l’entraîneur, Jacques Hamelin.

Ce fut une belle victoire. On savait que c’était une équipe prenable, mais on a surtout démontré une belle force de caractère, alors qu’on perdait 2 à 0 après la première demie, pour finalement l’emporter 3 à 2 -Jacques Hamelin

Il faut dire que la formation rouynorandienne était privée de plusieurs partants. «On est aussi en fin de session, alors on est arrivé avec seulement une quinzaine de joueurs. Joffrey Bousquet, malgré une blessure, nous a donné un bon coup de main en fin de rencontre. Pour plusieurs de nos substituts, il s’agissait de leur premier match et ils l’ont gagné», a souligné Jacques Hamelin.

La défensive flanche

Le lendemain, le Boréal a cependant subi un revers de 6 à 1 face à Pointe-Claire. «On était hypothéqué en attaque parce que Cédrick Gendron s’était blessé lors du match contre Trois-Rivières. La fatigue se ressentait aussi», a expliqué Jacques Hamelin.

«En 20 minutes, c’était 3 à 1 pour eux. On n’a pas lâché, mais on a essayé un peu trop d’attaquer, ce qui a étiré notre bloc équipe et ouvert des opportunités pour la contre-attaque pour eux. Le quatrième but nous a vraiment cassé les jambes», a-t-il ajouté.

Selon lui, son équipe a tout de même montré du cœur au ventre. «On a seulement manqué du petit sprint de plus et de cette petite dose de rapidité et de hargne qui peut faire la différence. On n’a pas mal joué malgré le score», a signalé l’entraîneur.

Positif

Après cinq parties, le Boréal présente une fiche d’une victoire et quatre défaites. «L’esprit de corps prend forme. Les gars se donnent. De plus, contrairement aux années précédentes, les buts proviennent d’un peu partout», a mentionné Jacques Hamelin.

Malgré le début cahoteux, le Boréal ne se retrouve qu’à quatre points du sommet de la Ligue de soccer élite du Québec. «Nos blessés vont revenir bientôt, ce qui va nous donner un peu de profondeur», a assuré l’entraîneur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média