Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

22 mai 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Début parfait pour le Boréal U15 féminin

©Gracieuseté

La formation féminine U15 du club de Boréal de Rouyn-Noranda a amorcé sa saison du bon pied alors qu’elle a remporté ses deux premiers matchs de la saison notamment grâce aux splendides performances de sa gardienne Marianne Lévesque.

«Elle a été sensationnelle. Elle a vraiment fait la différence pour nous, surtout dans le deuxième match où nos adversaires ont eu la possession du ballon beaucoup plus souvent que nous», a expliqué le responsable de l’équipe Sylvain Dallaire.

Notre gardienne a été sensationnelle. Elle a vraiment fait la différence pour nous -Sylvain Dallaire

«On a souvent perdu le ballon parce qu’il est différent un peu de celui utilisé en futsal et que les bonds sont différents aussi», a-t-il ajouté.

Il faut dire que la jeune formation s’est présentée à Montréal pour y affronter Pierrefonds en ayant presque pas pratiqué. «Les entraîneurs Jean-François Turcotte et Jocelyn Lévesque ont souligné l’adaptation que l’équipe a fait preuve», a relaté Sylvain Dallaire.

2 à 1

Dans les deux matchs face à Pierrefonds, les Rouynorandiennes ont signé des victoires de 2 à 1.

Lors du premier match, Alice Piché s’est distinguée inscrivant les deux buts des vainqueurs. Le lendemain, Justine Chevalier et Emmy Gilbert ont fait bouger les cordages.

«En fin de match, les filles étaient prêtes à payer le prix. Elles ont bloqué beaucoup de ballon et ont fait ce qu’il fallait pour gagner», a soutenu Sylvain Dallaire.

Il faut dire que la force de cette jeune équipe est l’efficacité défensive. «On est une équipe qui va gagner des matchs par des scores serrés. Les filles se serrent les coudes et affichent une belle cohésion», a-t-il mentionné.

Longue pause à venir

La formation féminine disputera deux matchs la fin de semaine prochaine face à St-Lazare-Hudson avant de profiter d’un bon mois d’entraînement. «Actuellement, on a seulement deux heures d’entraînement par semaine. Après ces deux matchs, on va profiter d’un bon mois sans jouer, ce qui va nous permettre de stabiliser notre jeu», a fait savoir Sylvain Dallaire.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média