Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

25 Mai 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Québec accorde 50 000 $ au Fossilarium pour son fonctionnement

Musée situé à Notre-Dame-du-Nord

©La Frontière - Lucie Charest

L’annonce d’un financement de 50 000 $ par Québec a été accueillie comme une reconnaissance du travail accompli au fil des dernières années. La mission de ce musée témiscamien, dont seulement neuf du genre existent au Québec, est enfin reconnue.

«Ça me fait chaud au cœur que notre Fossilarium soit reconnu sur le même pied que le Biodôme à Montréal, qu’il ait accès aux mêmes types de subventions, s’est réjoui Luc Blanchette, le député ministre régional lors de l’annonce faite au musée à Notre-Dame-du-Nord le 25 mai. Maintenant, il pourra poursuivre sa mission sans se soucier de son fonctionnement.»
Parlons-en de sa mission. Saviez-vous que bon an mal an ce musée rejoint au-delà de 2000 visiteurs. Ceux-ci proviennent bien sûr du secteur touristique, mais aussi d’activités scolaires, de différents groupes communautaires dont La Voix des parents, des groupes d’aînés. La géologue Andrée Naud, retraitée de la direction et maintenant conseillère du musée, ne se lasse pas après toutes ces années de repérer chez les visiteurs cette étincelle dans les yeux lorsqu’ils découvrent les origines de leur monde. «Mon fossile favori, c’est un gastéropode, le Maclurites manitobencis, un fossile qui date de 460 millions d’années, a-t-elle confié. Il m’émeut particulièrement.»

©La Frontière - Lucie Charest

La géologue, Andrée Naud, a consacré une partie de sa vie au maintien de ce musée et au développement de la qualité exceptionnelle des expositions.

«La petite équipe du Fossilarium déploie tous les efforts pour faire connaître la science, les fondements géologiques de la région à travers une démarche éducative et ludique», a renchérit la présidente du CA, Lise Millette.

Éveil aux sciences
Le député Blanchette a profité de l’annonce pour rappeler l’importance de ce musée qui peut faire naître des passions chez les jeunes et conduire à des carrières en lien avec la région, avec les mines. «Ce musée est aussi un acteur important de notre développement régional, en plus de son caractère culturel, a-t-il rappelé. Il peut jouer un rôle en contribuant à l’éveil de la curiosité scientifique chez les jeunes, développer un intérêt pour la minéralogie.»

Ici, nous retrouvons ce qu’on a été, nos origines les plus lointaines, ce qui est inscrit dans notre ADN. -Claire Bolduc

La préfète, Claire Bolduc, a manifesté une belle reconnaissance de la part du milieu envers ce financement. «Ici, nous retrouvons ce qu’on a été, nos origines les plus lointaines, ce qui est inscrit dans notre ADN, a-t-elle souligné. C’est-ce qui contribue à notre ancrage dans notre milieu. La subvention était attendue, elle est bienvenue. Souhaitons qu’elle devienne récurrente, que ce type de reconnaissance de la part de notre gouvernement se multiplie sur notre territoire.» Le maire de Notre-Dame-du-Nord, Nico Gervais, moins loquace, mais très ému, a formulé à sa façon ses remerciements au ministre. «Nous sommes rassurés, nous avons maintenant davantage d’espoir pour sa survie.»

©La Frontière - Lucie Charest

Claire Bolduc, a salué l’importance et la richesse de ce musée pour le milieu témiscamien, mais aussi pour l’extérieur du territoire.

Le Fossilarium propose des activités sur place à son musée, ou même à l’extérieur lors de safari fossiles. Mais il crée également des expositions thématiques qui sont présentées à l’extérieur de la région.
Pour en savoir plus visitez la page Facebook Musée Fossilarium.

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par