Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 Juin 2018

Marie-Eve Bouchard - mebouchard@lexismedia.ca

Cinq bougies pour le happening Ma Noranda

©(Photo La Frontière/Le Citoyen – Marie-Eve Bouchard)

À l'image du lieu où elle a été lancée, soit la Ressourcerie Bernard-Hamel, Ma Noranda 5, tente d'offrir du neuf avec du vieux en remodelant les textes, le parcours et l'équipe de conception de l'événement estival.

«On va à l'encontre du mouvement qui veut toujours de la nouveauté. C'est comme bouger de place le vieux sofa du salon plutôt que d'en acheter un neuf. Ça correspond plus à notre philosophie», mentionne Alexandre Castonguay, comédien, metteur en scène et auteur de la pièce.
Lors d'une conférence de presse totalement éclatée, l'équipe de production a levé le parasol sur les nouveautés de cette cinquième mouture, laquelle envahira les cours et les balcons de Noranda les 8, 9, 10, 15, 16 et 17 août. «Ma Noranda, ce n'est pas du théâtre. C'est un happening! Un smoothie aux chips social», qualifie Alexandre.
Plusieurs nouveautés
Outre le parcours, qui inclura de nouveaux arrêts, pour la première fois depuis sa création, le texte a été revu et remanié. Avec l'aide de Joséane Toulouse, une ancienne bénévole-comédienne, Alexandre Castonguay a gardé l'histoire, mais réactualisé et recontextualisé les répliques.
Ainsi, le public en cortège sera toujours escorté dans le Vieux-Noranda au gré de l'action et fera connaissance avec Mèche Courte, l'amoureuse mécanicienne de Fleur Bleue, le jardinier sentimental. Mèche Courte est à la recherche de son chat, Noranda, qui s'est enfui dans le quartier. Les deux amoureux vivront également leur 100e rupture amoureuse et, évidemment, leur 101e retrouvaille.
Parmi les nouveautés de cette cinquième version, certains personnages ont volé quelques répliques aux personnages principaux de Fleur Bleue et Mèche Courte.
«Roxane Bourdages, qui sera de retour dans le rôle de Mèche Courte, a eu l'idée aussi de "switcher" nos textes. Ça donne lieu à des intentions toutes neuves. Je peux maintenant intervenir dans son texte et elle dans le mien», soutient Alexandre Castonguay, qui interprète Fleur Bleue.
D'autres surprises attendent le spectateur comme l'ajout d'une troupe de danse montréalaise, Les Danses To Go, qui viendra aussi chorégraphier les bénévoles. La vision d'une nouvelle scénographe, Sarah Gélineau Paradis, et d'un concepteur numérique nouvellement arrivé au pays, Adelin Schweitzer, viendront mettre leur couleur dans ce cinquième opus.
Des bénévoles en nombre exponentiel
Bien que le public en redemande encore année après année, c'est aussi un plaisir pour les comédiens et bénévoles de renouer avec cette grande famille qu'est Ma Noranda.
«Si on refait Ma Noranda, c'est à cause de toi», a lancé à la blague Alexandre Castonguay au comédien Arnel Martel, présent dans son personnage de Papa Bougon lors de la conférence de presse.
De 40 bénévoles à la première année, Ma Noranda souhaite atteindre le nombre de 200 à chaque représentation pour l'édition de cette année. Tout un défi pour la coordonnatrice des créations, Lisa Mancone.
Dans le principe, «on ne refuse personne», différents rôles seront attribués aux bénévoles, qui n'ont qu'à compléter le formulaire en ligne à l'adresse projets@petittheatre.org.
«À Ma Noranda, on carbure au désir. Tu as envie de chanter Mexico? Tu vas chanter Mexico dans Ma Noranda», affirme Alexandre Castonguay.
«Ça fait cinq ans qu'on réalise des rêves absurdes. On va continuer», ajoute Jean-Philippe Rioux-Blanchette, directeur musical de la production.
Les billets pour les représentations sont en vente dès maintenant avec des tarifs spéciaux de prévente, de groupe et d'étudiant. Information: petittheatre.org/billetterie.
 

«Ma Noranda, ce n'est pas du théâtre. C'est un happening! Un smoothie aux chips social!» -Alexandre Castonguay

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Réalisé par