Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Soccer

Retour

07 Juillet 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

La chance ne sourit pas au Boréal U21

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Le tir de pénalité a été concrétisé par Lachine.

L’équipe masculine U21 du club de soccer Boréal de Rouyn-Noranda n’a pas encore trouvé la solution à sa séquence de défaites. Malgré une autre bonne performance, les Rouynorandiens ont subi un revers de 3 à 1.

Après un début de match fort disputé, les deux équipes ont finalement quelques bonnes chances de marquer en fin de première demie. Sur un corner, la frappe du joueur du Boréal a raté la cible de quelques centimètres. Puis, Lachine a profité de son occasion de marquer. La première frappe a été bloquée, mais l'attaquant adverse a repris le retour pour marquer.

«On a bien commencé le match. On était correct. Sauf qu’on a encore accordé le premier but. Et ça change beaucoup de choses. On a ouvert le jeu un peu plus par la suite. On a changé notre style pour tenter de créer l’égalité», a indiqué l’entraîneur rouynorandien Jacques Hamelin.

Sur le premier but, l’arbitre a donné avantage au Boréal sur une faute d’un joueur de l’équipe adverse, mais il aurait dû siffler un arrêt de jeu. «Je ne sais pas ce qui s’est passé, a laissé tomber Jacques Hamelin. Mais on réagit un peu trop au style de l’arbitre.»

Quelques instants plus tard, une mauvaise passe d'un joueur rouynorandien a permis aux visiteurs de contre-attaquer. Le centre a été redirigé parfaitement au fond du filet pour permettre à Lachine de doubler son avance.

Ça se complique

En deuxième demie, Lachine a inscrit un troisième filet sur un tir de pénalité alors que le gardien Isaac Lajeunesse a commis une faute. «On ne peut rien lui reprocher. Il nous a tenu dans le match en réalisant des arrêts clés», a fait savoir l’entraîneur.

En fin de demie, le Boréal a fini par trouver le fond du filet. Le tir de Cedrick Gendron a été bloqué, mais Kevin Larivière a sauté sur le retour. «Samuel Jacques a aussi joué toute une rencontre pour nous», a soutenu Jacques Hamelin.

Quatre matchs à disputer

La fin de la saison approche à grands pas pour le Boréal. Avec quatre matchs à disputer, la formation rouynorandienne se retrouve dans les dernières places du classement, mais à quelques victoires du milieu du peloton. «On passe proche souvent. On va devoir inscrire un premier but si on veut gagner des matchs», a signalé Jacques Hamelin

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média