Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Rouyn-Noranda vu par ...

Retour

28 août 2018

Marie-Eve Bouchard - redactionrouyn@lexismedia.ca

Rouyn-Noranda vu par… Zach Zoya

Zach Zoya

Zach Zoya a grandi à Rouyn-Noranda et s’est établi dans la métropole alors qu’il était jeune adulte. Il garde d’ailleurs d’excellents souvenirs de sa ville natale et exprime beaucoup de reconnaissance pour tout le support qu’il y a reçu.

Un souvenir qui vous rappelle votre enfance et qui est rattaché à Rouyn-Noranda?

Les cheminés de la Fonderie Horne. J’ai grandi en jouant dans le Vieux-Noranda avec mes amis. Donc, pour moi, c’est la première image qui me vient en tête.

Quelque chose ou un moment que vous aimeriez revivre à Rouyn-Noranda?

Mon expérience au hockey pendant mes années de secondaire. Faire du sport, faire partie d’une petite communauté, you know, la vie d’un team. Ç’a certains avantages et j’ai rencontré des gens vraiment nice.

Un personnage marquant de Rouyn-Noranda?

Je peux pas répondre autre chose que Steve Jolin. Je le voyais en tant que jeune à Rouyn. Même si je ne connaissais pas beaucoup le rap, je savais qui était Steve. Le gars, il rappe le shit. Je travaillais au Morasse à l’époque. Il y avait une poutine à son nom. À la blague, je lui dis souvent que je vais lui voler sa place. Mais à tout jamais, le nom de Steve Jolin est gravé dans mon histoire, quoiqu’il arrive. Il m’a sorti du petit trou de rappeur de quartier, il m’a légitimisé dans le milieu et il m’a fait entrer par la grosse porte.

Un endroit favori à Rouyn-Noranda?

Quand j’étais jeune, mes parents me donnaient rarement des lifts pour aller chez mes amis. Donc, j’allais à vélo chez mes amis. Je connais bien les ruelles et les parcs de Rouyn-Noranda. Je dirais d’ailleurs que mon endroit préféré à Rouyn-Noranda, c’est le Parc À Fleur d’eau. C’est là que j’ai commencé à écrire. Je trouve cet endroit inspirant et parfait pour se concentrer. J’ai aussi beaucoup de souvenirs autour du lac Osisko, où j’allais courir avec mon père ou voir des amis.

Votre resto favori à Rouyn-Noranda?

Le Morasse. Parce que j’y ai travaillé, puis parce qu’on y sert la meilleure poutine au monde, après tout.

L’artiste que vous appréciez le plus à Rouyn-Noranda?

Richard Desjardins a eu une grosse influence dans ma vie. C’est quelqu’un que je respecte et pour qui j’ai beaucoup d’admiration.

Qu’est-ce qui fait la réputation de Rouyn-Noranda au niveau du tourisme?

Le côté culturel. Je trouve qu’on fait beaucoup de bruit pour une petite ville. D’être de Rouyn-Noranda a joué un gros rôle dans mon cheminement parce que je ne crois pas que j’aurais reçu autant de support du milieu. Je suis né dans la parfaite ville qui m’a permis de voir des shows, de débuter ma carrière, et je ne peux en être que reconnaissant. Je ne vais jamais oublier de corriger les gens qui diront que je viens de Montréal: je viens de Rouyn-Noranda.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média