Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

03 août 2018

Pierre-Olivier Poulin - popoulin@lexismedia.ca

Un parcours coupé court pour le volley-ball de plage féminin

Volley-ball plage - Jeux du Québec 2018

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Un sentiment de tristesse habitait Laurence Bonneau et Mérélie Lefebvre après leur défaite en quart-de-finale contre le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

JEUX DU QUÉBEC - Une légère déception habitait les équipes de volley-ball de plage alors que l’équipe féminine a pris le septième rang alors que leurs comparses masculins ont terminé à la neuvième place.

Faisant face au Saguenay-Lac-Saint-Jean ce matin, Laurence Bonneau et Mérélie Lefebvre se sont inclinées en trois manches lors du match quart-de-finale. Après avoir échappé le premier set, le duo abitibien a fait preuve de résilience en remportant le deuxième.

Toutefois, leurs adversaires ont rapidement pris le contrôle de la manche ultime et n’ont plus jamais regardé derrière pour enlever toute chance de médaille à l’Abitibi-Témiscamingue.

«Elles savaient quoi faire pour remporter le troisième set, mais elles n’ont pas réussi à l’exécuté. Les filles vont apprendre de ce match et l’expérience va entrer. C’est décevant, mais ce n’est pas la fin du monde», a tenu à dire l’entraîneuse, Émilie Bisson.

Légèrement démoralisées par ce revers, les deux filles ont tout tenté pour se classer le mieux possible, mais ont échappé leur deuxième match de la journée en deux manches face à l’Estrie.

«La défaite a vraiment fait mal. Ça été dur et ça pris un peu de temps avant qu’elle entre dans leur match. Elles l’ont fait vers la fin et peuvent se réjouir de conclure les Jeux du Québec sur une bonne note», a commenté Bisson.

Déjà écartés de la ronde des médailles, les garçons jouaient pour l’honneur afin de donner le plus de points possibles à leur région.

Pour Thomas Rondeau et de Marc-Antoine Côté-Lafleur, ces derniers devaient remporter leurs deux rencontres de la journée pour prendre possession de la neuvième place.

À la suite de leur victoire en deux sets contre le l’Est-du-Québec, le duo s’est payé l’équipe du Lac-St-Louis pour conclure le tournoi de la meilleure manière.

«Ce n’est pas nécessairement là qu’on pensait finir. On aurait dû être dans les huit premiers pour se qualifier entre la cinquième et la septième place. L’important aujourd’hui était de terminer au neuvième rang et ils l’ont fait de manière extraordinaire, car ça s’est réglé de manière expéditive, de notre bord heureusement», a déclaré l’entraîneur Pierre Côté, quelques instants après la conclusion du tournoi.

Tennis

Se battant pour la neuvième place, les joueurs et joueuses de tennis de l’Abitibi-Témiscamingue ont échappé leur duel contre l’Est-du-Québec au compte de cinq matchs à un et ainsi prendre le 10e rang. La seule victoire de la région est venue d’Émile Desjardins au terme d’un match marathon qui s’est conclu 4-6, 6-2 et 14-12.

L’Abitibi-Témiscamingue avait bénéficié d’une victoire à 0 contre la délégation de Montréal pour débuter le tournoi, ces derniers ne pouvant pas fournir assez d’athlètes.

Classés dans le tableau du repêchage, les joueurs de Julie-Anne Naud n’ont pas réussi à poursuivre leur chemin en s’inclinant quatre matchs à deux contre le Centre-du-Québec.

«L’équilibre entre l’attitude et les performances athlétiques est importante. On y allait plus dans un volet participatif en plus d’aller chercher du dynamisme, de l’énergie et de la détermination», a mentionné Julie-Anne Naud.

Claudie Lavallée - Jeux du Québec

©Pierre-Olivier Poulin - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Claudie Lavallée et ses coéquipiers de l’équipe de tennis ont terminé le tournoi des Jeux du Québec dans le top 10.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média