Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

01 Septembre 2018

Lucie Charest - lcharest@lexismedia.ca

Accueillir les clients comme des membres de sa famille

L’Étoile de l’Est fête ses 25 ans

Accueillir les clients comme des membres de sa famille

©Lucie Charest - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Pour Yves Gagné et Nicole Paquette, l’accueil chaleureux et la cuisine familiale sont à la base de leur succès.

Plusieurs clients de L’Étoile de l’Est, à Moffet, ont spontanément envie de desservir eux-mêmes leur couvert après le repas pour donner un coup de main à leurs hôtes. Normal, ils ont l’impression d’avoir été accueillis par un membre de leur famille.

«Ça arrive souvent, se réjouit Nicole Paquette, propriétaire du restaurant. Et quand ça arrive, ça nous fait vraiment plaisir, car ça nous dit qu’on a bien fait notre travail.»

Le restaurant L’Étoile de l’Est est le seul service qui n’a pas fermé ses portes à Moffet, une petite municipalité bucolique de l’Est témiscamien dont la population atteint à peine les 180 habitants. Sa clientèle est principalement composée de résidents du village pour qui c’est le seul lieu de rassemblement, mais aussi de villégiateurs et de touristes attirés par la chasse et la pêche.

68 poches de patates

Yves Gagné, conjoint de Nicole Paquette, et partenaire privilégié de l’entreprise, est un personnage plutôt coloré. Sa façon de mesurer le succès de l’entreprise peut paraître singulière, mais en dit long sur son caractère chaleureux et familier. «Depuis le 1 juillet, j’ai épluché à la main 68 poches de 50 livres de patates, ça, ça veut dire qu’on a eu un été très achalandé, a-t-il imagé. Ça a été l’enfer! Mais on est content, les gens aiment ça venir manger ici et ils reviennent.»

Cuisine familiale

Avec un slogan comme «Notre plaisir est de vous revoir», il n’est pas étonnant de voir ces deux restaurateurs décrire leur cuisine comme une cuisine familiale, idem pour leur service. «Les gens ne viennent pas ici juste pour manger, considère Nicole Paquette, ils viennent aussi pour jaser, pour avoir un contact humain. Où iraient les nouveaux arrivants à Moffet, s’il n’y avait pas le restaurant où ils peuvent rencontrer du monde?»

Gros vendeur

Nicole Paquette et Yves Gagné s’entendent sur un point, le «Cheeseburger spécial» est vraiment la vedette au cœur de leur menu. Plusieurs clients reviennent d’ailleurs ponctuellement pour savourer ce plat dont il n’hésite pas à nous livrer le secret. «On a appris vite, dès que la boulette de viande est cuite, on ferme la plaque de cuisson, a confié Yves Gagné. Sinon elle s’assèche, elle a une texture qui ressemble à du sable et elle ne goûte plus rien. Pour moi, ce n’est pas compliqué, si je ne mangerais pas moi-même quelque chose, je ne le servirai pas aux clients.»

Le «Cheeseburger spécial, n’est pas le seul dont la notoriété a dépassé les frontières de la municipalité. Celle de leur tarte au sucre s’est répandue à la grandeur du Québec lorsque le maire, Alexandre Binette, a choisi d’en livrer une en guise de bienvenue lors de sa visite d’accueil aux nouveaux arrivants.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média