Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

12 Septembre 2018

Thierry de Noncourt - tdenoncourt@lexismedia.ca

50 000 $ pour nettoyer un dépotoir sauvage

50 000 $ pour nettoyer un dépotoir sauvage

©Photo La Frontière/Le Citoyen – Archives/Thierry de Noncourt

Une dépense de 50 000 $ sera requise pour nettoyer le dépotoir sauvage de la rue Perrault Est.

Une centaine d’employés de la firme Raymond Chabot Grant Thornton participeront, le 14 septembre, au nettoyage d’un dépotoir illégal situé sur la rue Perreault Est à Rouyn-Noranda, à proximité du lieu d’enfouissement technique (LET) de Multitech.

La Ville de Rouyn-Noranda s’est associée avec le Conseil régional en environnement (CREAT), en plus de la firme, pour l’occasion. L’objectif est de ramasser 100 tonnes de déchets déposés dans la nature, en septembre. Déjà 80 tonnes de matériaux ont été ramassées de façon mécanique.

50 000 $ pour des gestes irresponsables

Anne-Marie Nadeau, conseillère en communications à la Ville a déploré les gestes de ceux qui déposent des rebuts en milieux naturels. « Ce sont des travaux qui doivent être effectués parce que des gens ne prennent pas leurs responsabilités, ça représente une valeur estimée à 50 000 $», a-t-elle dit. «Plus de 80 % de ces matières résiduelles auraient été acceptées gratuitement au LET», a renchéri Marie-Josée Bart, coordonnatrice de la gestion des matières résiduelles à Rouyn-Noranda.

Il y a de nombreux services qui existent à Rouyn-Noranda pour se départir de ses encombrants : La Ressourcerie Bernard-Hamel, l’Écocentre Arthur-Gagnon, l’opération Ramasse ta cour et la collecte mensuelle sur demande. Malheureusement, il y a encore de nombreux sites naturels qui sont transformés en dépotoirs sauvages à cause des gestes irresponsables de certains individus.

 

 

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média