Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 Septembre 2018

Jean-François Vachon - jfvachon@lexismedia.ca

Les Citadelles toujours en bonne posture

Les Citadelles toujours en bonne posture

©Jean-François Vachon - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Les Citadelles ont affronté des équipes robustes lors de leurs matchs hors-concours.

Les Citadelles midget espoir de Rouyn-Noranda tenteront une nouvelle fois de remporter le championnat de leur division.

«Déjà, on voit de belles choses. Les gars travaillent fort, avec acharnement et ils écoutent», a fait valoir Garry Parke.

«On veut toujours être au sommet, mais on ne sait jamais de quoi aura l’air la ligue. Mais quand tu y goûtes une fois, tu veux toujours le faire. On se met un peu de pression», a-t-il ajouté.

Cette saison, il met l'accent sur la vitesse. «On axe sur ça autant en zone offensive qu’en zone défensive. On veut que ce soit difficile nous affronter», a-t-il indiqué.

Cinq joueurs de 16 ans seront au sein de la formation, soit Marc-Antoine Arcand, Jonathan Toupin, Timothé Arsenault et Anthony Rivard. Adam Dufour-Rivard, originaire de l’Outaouais, complètera le dernier casier.

Une finale

Son équipe a notamment participé au Polar Bear Classic à Cochrane dernièrement où elle s’est inclinée en finale. «On sort avec beaucoup de positif. Ça nous a aidés à mieux connaître nos joueurs», a fait valoir l’entraîneur.

Même si les Citadelles affrontaient des équipes constituées d’une majorité de 16 et de 17 ans, ils ont réussi à tenir leur bout. «Ça frappe plus et ça nous permet d’affronter plus d’adversité. Ça nous permet de voir où on est rendu et sur quoi on doit travailler», a-t-il évoqué.

La structure paie

Tranquillement, la structure commence à permettre à la région de tenir son bout. Plusieurs bons joueurs du bantam AAA feront leur entrée avec les Citadelles. Les Deyon House et Anthony Turcotte ont notamment été parmi les 50 meilleurs marqueurs de ce niveau la saison dernière. «On commence à voir les résultats de la nouvelle structure. Pour avoir travaillé la saison dernière avec le bantam AAA, on peut ainsi mettre de l’avant de nouvelles choses plus rapidement», a soutenu Garry Parke.

«On entraîne des machines. Les gars s’entraînent hors glace l’été et arrivent de plus en plus prêts. Ça parait de plus en plus» - Garry Parke

De plus, les joueurs arrivent toujours de plus en plus prêts. «On entraîne des machines. Les gars s’entraînent hors glace l’été et arrivent de plus en plus prêts. Ça parait de plus en plus», a-t-il mentionné.

Une déception

Les Citadelles ont vu plusieurs de leurs joueurs faire le saut avec les Forestiers d’Amos cette saison quelques mois après avoir été ignoré au repêchage de la LHJMQ. «Ce fut une déception pour notre organisation. On était un peu déçus pour nous jeunes, mais ça les fouette. Ils vont travailler plus fort et ils ont maintenant une mission en tête», a signalé Garry Parke.

Il concède que les mauvaises performances des Forestiers ont pu affecter la perception des joueurs de son équipe. «Quand l’équipe midget AAA a de la difficulté, c’est sûr que notre équipe n’est pas tant regardée.»

Pierre Binet et Justin Marion ont notamment participé au camp des Huskies avant de faire le saut dans le hockey collégial. «Pour eux, c’est du bonbon. Ils ont aussi bien fait. J’ai parlé avec Mario Pouliot et Marc-André Bourdon et ils avaient de bons commentaires sur eux», a-t-il confié.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média