Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

13 Septembre 2018

Sophie Rouillard - srouillard@lexismedia.ca

Derrick Frenette réunit quatre humoristes pour le prix d’un

Derrick Frenette réunit quatre humoristes pour le prix d’un

©Magna Kreation

Derrick Frenette sera de passage dans la région en octobre avec Mélanie Couture, Ben Lefebvre et Silvy Tourigny pour le gala d’humour le Grand Buck.

Un tout nouvel événement fera son entrée sur la scène culturelle de l’Abitibi-Témiscamingue cet automne, soit le gala d’humour le Grand Buck, qui réunira les humoristes Mélanie Couture, Silvy Tourigny, Ben Lefebvre et le Valdorien Derrick Frenette.

Les quatre artistes feront cinq arrêts dans la région, soit le 23 octobre au Trèfle Noir de Rouyn-Noranda, le 24 octobre à la Microbrasserie Le Prospecteur de Val-d’Or, le 25 octobre au Resto-Bar Le Relève de La Sarre en plus de s’arrêter deux soirs à Matagami les 26 et 27 octobre, avec la participation spéciale d’Émile Bilodeau et Jonathan Painchaud. 

Derrick Frenette, créateur de ce nouveau concept, tenait à pouvoir offrir aux spectateurs abitibiens un spectacle unique réunissant plusieurs styles d’humour différents. 

«Nous allons tous faire 20-25 minutes sur scène, explique-t-il. Mélanie est une ancienne sexologue et elle utilise cette expérience pour faire des numéros crunchys. Ben et moi, nous sommes plus des raconteurs d’anecdotes de notre vie en général. Silvy est bien connue pour son personnage de Carole aussi.» 

Ce gala sera une ambiance bien différente à la fois pour le public que pour les artistes, selon Derrick Frenette. «Être humoriste, c’est un travail solitaire, indique le Valdorien. Là, au lieu de partir seuls en tournée, nous allons être quatre. Je voulais quand même m’assurer de partir avec des humoristes avec qui j’ai des affinités pour qu’on passe un beau trip.» 

Les billets, qui sont en vente au coût de 20 $ pour la prévente et qui seront à 25 $ à la porte, sont déjà disponibles en ligne. «J’ai hâte de voir la réponse du public, lance Derrick Frenette. Voir quatre humoristes à moins de 30 $, je crois que c’est un bon deal. J’aimerais que ça devienne une tradition.» 

Un calendrier bien rempli 

Le Grand Buck est loin d’être le seul événement inscrit dans le calendrier de Derrick Frenette. En effet, le Valdorien, que l’on a pu voir dans divers festivals d’humour au fil des années, reprend la route aux côtés de Philippe Bond cet automne après avoir assumé les premières parties du one man show de ce dernier par le passé. «J’ai vécu de très belles expériences avec Philippe en 2013, se souvient Derrick Frenette, qui a ainsi foulé la scène du Centre Bell devant 6000 personnes grâce à cette opportunité. Nous allons en rodage cet automne pour son prochain spectacle, où je ferai de nouveau sa première partie. J'ai bien hâte de reprendre la route avec lui.» 

L’humoriste, qui a notamment été vu au Grand Rire, au Festival Juste pour rire et au Festival d’humour de l’Abitibi-Témiscamingue, ne prévoit pas préparer un deuxième one man show de sitôt. 

«Pour le moment, ce n’est pas dans mes projets, avoue Derrick Frenette. En faisant mon premier one man show (intitulé Je m’appelle Derrick Frenette et ma mère est coiffeuse), j’ai vu que ça prenait énormément de préparation et d’avoir une bonne base solide dans le monde de l’humour pour remplir de grosses salles. En plus, le marché évolue beaucoup et nous sommes plusieurs nouveaux humoristes à nous battre pour attire les gens.» 

Le Valdorien n’en demeure pas moins occupé avec entre autres la préparation d’une série de podcasts sur la vie de papa au foyer. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média