Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

18 Septembre 2018

Marie-Eve Bouchard - mebouchard@lexismedia.ca

Aux petits bonheurs de Saratoga

Aux petits bonheurs de Saratoga

©gracieuseté - Le Citoyen Rouyn - La Sarre

Saratoga, c’est une formule simple et le bonheur de Michel-Olivier Gasse et Chantal Archambault. Le duo se prépare aussi à partir pour l’Europe pour y présenter son spectacle, qui a fait le tour du Québec.

Pour Michel-Olivier Gasse, le duo Saratoga, qu’il forme avec son amoureuse, Chantal Archambault, représente un point d’arrivée, le X sur lequel il se pose.

Que ce soit sur disque ou en spectacle, la symbiose et la tranquillité heureuse qui unisent le couple s’écoutent et se voient. Le public aura une des rares occasions de les voir le vendredi 5 octobre au Petit Théâtre, une première dans cette salle.

«On est toujours contents de revenir en Abitibi. Même si je ne viens pas de là, je m’y sens comme chez nous. Même que j’aime mieux faire le parc La Vérendrye que la route Québec-Montréal», affirme Michel-Olivier.

Sur scène

Si les chansons et la dynamique du spectacle guitare et contrebasse sera sensiblement la même que lors de leur dernier passage au FME 2017, le spectacle se renouvelle dans l’approche avec le public et les interventions. «Comme on le fait moins souvent qu’à une époque, on le retrouve avec une certaine liberté. On n’a pas répété les interventions, donc on se laisse surprendre. On est simplement heureux d’être là et ça fait naître plein de trucs», mentionne Michel-Olivier.

Les dates de spectacles se font plutôt rares depuis les derniers mois pour Saratoga pour la simple et bonne raison qu’au duo s’est jointe une petite fille. «Disons qu’au cours des six derniers mois, on est plus en mode bébé et on prend notre carrière artistique au jour le jour, souligne Michel-Olivier. On a fait beaucoup de spectacles avec l’album Fleur, on a roulé en fou et là, on s’est accordé une petite pause pour s’adapter à notre nouvelle vie.»

Une nouvelle méthode de travail

Ce qui signifie pas pour autant que Saratoga ne travaille pas à un prochain album. «C’est juste que la méthode de travail est pas mal différente. C’est plus éparpillé et ça suit le rythme du bébé. On ne peut plus avoir la rigueur d’écriture et se lever chaque matin, faire des exercices d’écriture, même simplement écrire à deux. C’est autre chose… On profite de chaque 20 minutes que l’on a. Puis, comme c’est rare qu’on puisse avoir nos deux instruments dans les mains en même temps, on enregistre des trucs et on se les envoie», raconte le bassiste.

Main dans la main

Pour Michel-Olivier, Saratoga, c’est le point d’arrivée, la destination. «Pendant 20 ans, j’étais principalement l’accompagnateur de Chantal, mais aussi de Vincent Vallière et Dany Placard. J’ai adoré jouer ce rôle, mais là, de me retrouver en spectacle avec la personne que j’aime, à faire ce qui me tente, je m’y sens vraiment à ma place. Je ne peux pas demander plus…», indique-t-il.

Saratoga sera en spectacle le 5 octobre au Petit Théâtre du Vieux Noranda à 19h45. Billets disponibles au petittheatre.org.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média